Covid-19 : les autorités sanitaires américaines donnent leur feu vert pour le vaccin de Pfizer/BioNTech

C'est le premier vaccin autorisé aux Etats-Unis, pays le plus touché par la pandémie, moins de huit mois après la première injection chez un volontaire dans le cadre des essais cliniques.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un technicien de laboratoire réalise des tests sur le vaccin contre le Covid-19 de Pfizer, à l'hôpital Mount Sinai de New York, aux Etats-Unis, le 9 décembre 2020.  (MOUNT SINAI HEALTH SYSTEM / AFP)

Pour la première fois depuis le début de la crise sanitaire du Covid-19, un vaccin est autorisé aux Etats-Unis. La directrice scientifique de l'Agence américaine des médicaments (FDA) a annoncé vendredi 11 décembre l'autorisation en urgence du vaccin de l'alliance Pfizer/BioNTech contre le Covid-19. Jamais la FDA n'avait donné son feu vert à un nouveau vaccin aussi rapidement, seulement trois semaines après le dépôt par les entreprises de leur demande et moins de huit mois après la première injection de ce vaccin chez un volontaire dans le cadre des essais cliniques.

"Le premier vaccin sera administré dans moins de 24 heures", a déclaré Donald Trump dans une vidéo publiée sur Twitter. "Nous avons d'ores et déjà commencé l'envoi du vaccin à tous les Etats", a-t-il dit.

Trois millions de doses expédiées à travers le pays

Une immense opération de logistique a immédiatement été lancée pour distribuer le vaccin aux quatre coins du pays. Environ trois millions de doses seront expédiées par Pfizer directement aux hôpitaux, pharmacies et sites désignés par chacun des Etats et quelques grandes villes. Le gouvernement fédéral a décidé de réserver trois autres millions de doses disponibles pour les envoyer trois semaines plus tard, lorsque le rappel du vaccin doit être injecté.

"Les gouverneurs décident où les vaccins doivent aller dans leurs Etats et qui les recevra en premier", a déclaré Donald Trump. "Nous voulons que nos citoyens plus âgés, les soignants et les premiers secours soient les premiers." Les Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) avaient recommandé que les pensionnaires des maisons de retraite (3 millions de personnes) et les professionnels du secteur de la santé (21 millions) soient prioritaires.

Le vaccin, dont le gouvernement américain a préacheté 100 millions de doses, est efficace à 95%, ce qui signifie qu'il réduit d'autant les chances de contracter le Covid-19.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.