Covid-19 : le vaccin AstraZeneca moins rejeté qu’il n’y paraît

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : l’AstraZeneca moins rejeté qu’il n’y paraît
France 3
Article rédigé par
M.Arribe, A.Sangouard, L.Berbey, M.Benito, A.Da Silva - France 3
France Télévisions

En Île-de-France, un pharmacien constate que sa liste d’attente continue de s’allonger. Il ne vaccine qu’avec des doses d’AstraZeneca, un sérum loin de faire l’unanimité auprès des Français, pourtant, la demande reste au rendez-vous. 

Le vaccin AstraZeneca est loin de faire l’unanimité à cause de quelques cas de thromboses observés à travers le monde. Mais dans certaines pharmacies, les doses de ce vaccin contre le Covid-19 partent vite, car la demande reste grande. "Il me reste quatre doses destinées à des médecins, donc cette semaine je n’en n’ai pas pour moi, je suis dans l’incapacité de faire le moindre vaccin", explique Renaud Nadjahi, pharmacien en Île-de-France, qui reçoit une dizaine de flacons par semaine. Depuis la mi-mars, il n’a pu vacciner que 90 patients. 

Les patients font confiance aux médecins

Selon ce professionnel, les patients ont confiance en leur médecin, en leur pharmacien et en leur infirmier ou infirmière. "Si on avait plus de doses, on pourrait vacciner plus de personnes, j’ai plus de 100 personnes sur ma liste d’attente", assure-t-il. En France, plus de 3,5 millions d’injections d’AstraZeneca ont été réalisées.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.