Covid-19 : la vaccination des moins de 12 ans n'est pas à l'ordre du jour, affirme le directeur général de la santé, Jérôme Salomon

Pour Jérôme Salomon, la priorité est de vacciner les plus de 12 ans.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le directeur général de la santé, Jérôme Salomon, lors d'une conférence de presse sur le Covid-19, le 17 décembre 2020. (MARTIN BUREAU / AFP)

Ce n'est pas le moment. Le directeur général de la santé, Jérôme Salomon, a écarté dimanche 5 septembre l'hypothèse d'une vaccination des enfants de moins de 12 ans. "On n'en est pas du tout à la vaccination des enfants, pour plein de raisons : parce qu'il nous manque des données scientifiques, ensuite parce que des études sont en cours" et "donc on va s'adapter à l'évolution des connaissances scientifiques", a-t-il déclaré sur BFMTV.

"Aujourd'hui, la priorité c'est de vacciner [les] adolescents de plus de 12 ans", a-t-il ajouté. Le ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer, avait dit, dès la fin août, que cette vaccination des plus jeunes n'était "pas d'actualité". Actuellement, la vaccination est ouverte à partir de 12 ans.

Un des motifs de colère des anti-pass sanitaire

Dans les manifestations anti-pass sanitaire, l'hypothèse d'une vaccination des plus jeunes est l'un des principaux motifs de colère des participants, et "Touche pas à mes enfants" un des slogans les plus repris.

Selon des premières données publiées vendredi par les autorités sanitaires américaines, le variant Delta ne provoque pas de cas plus graves du Covid-19 chez les enfants et adolescents.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.