Covid-19 : la vaccination avec AstraZeneca stoppée dans quatre départements

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : la vaccination avec AstraZeneca stoppée dans quatre départements
FRANCE 2
Article rédigé par
S. Ricottier, C. Arnold, E. Daeschler, Y. Kadouch - France 2
France Télévisions

Le vaccin AstraZeneca ne devra plus être administré dans quatre départements : en Moselle, à La Réunion, à Mayotte et en Guyane. Dans ces zones où le variant sud-africain est très présent, la Haute autorité de Santé (HAS) estime qu’il est contre-productif d’utiliser ce vaccin, considéré comme moins efficace face à la mutation.

Dans une pharmacie de Metz (Moselle), des dizaines de doses du vaccin AstraZeneca dorment dans le frigo, mais les autorités sanitaires recommandent de ne plus utiliser ces doses dans le département. Les vaccins à ARN messager, comme ceux de Pfizer/BioNTech et Moderna, sont, en effet, plus efficaces contre le variant sud-africain, qui est particulièrement présent en Moselle. Trois autres départements en Outre-mer sont également concernés par ces recommandations de la Haute autorité de santé (HAS) : Mayotte, La Réunion, et la Guyane, où le taux du variant en question atteint 50%.

Des réticences renforcées 

Dans le reste de la France, en moyenne, ce variant n’est présent que dans 5% des cas. Les données scientifiques montrent que le vaccin AstraZeneca n’est efficace qu’à 22% face au variant sud-africain. Cette recommandation de la HAS confirme les réticences de certains Mosellans rencontrés par France Télévisions, qui confient ne plus avoir confiance dans le sérum AstraZeneca. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.