Covid-19 : l'Union européenne va autoriser plus rapidement les vaccins contre les variants

"Cela va donc être plus rapide pour avoir des vaccins adaptés à disposition, sans pour autant réduire les critères de sécurité", a précisé la commissaire à la Santé.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La commissaire européenne à la Santé, Stélla Kyriakídou, le 29 janvier 2021. (DELMI ALVAREZ / HANS LUCAS)

L'Europe passe la deuxième vitesse. Accusée de lenteur dans la gestion de la pandémie de Covid-19, l'Union européenne va accélérer la procédure d'autorisation de vaccins améliorés pour répondre aux variants du virus, a annoncé dimanche 14 février la commissaire à la Santé, Stélla Kyriakídou. "Nous avons décidé qu'un vaccin amélioré par un fabricant pour lutter contre les nouveaux variants (...) n'aura plus besoin de passer par toutes les étapes d'autorisation", a-t-elle déclaré au quotidien allemand Augsburger Allgemeine (en allemand).

"Cela va donc être plus rapide pour avoir des vaccins adaptés à disposition, sans pour autant réduire les critères de sécurité", a ajouté la commissaire. La Commission européenne a été très critiquée pour la lenteur du démarrage des campagnes de vaccination contre le Covid-19 dans les pays de l'UE, en raison à la fois de procédures de certification des premiers vaccins jugées trop longues par rapport au Royaume-Uni ou aux Etats-Unis, mais aussi concernant les commandes de vaccins.

Même si elle a reconnu qu'elle n'était pas "satisfaite" de la situation actuelle, la commissaire à la Santé s'est élevée contre les critiques. "Il est faux de prétendre que nous n'aurions commis que des erreurs", a-t-elle dit en arguant du fait que l'UE avait réussi à sécuriser l'approvisionnement de 700 millions de doses de vaccins d'ici à la fin du 3e trimestre de cette année.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.