Cet article date de plus de deux ans.

Covid-19 : l'Inde simule des vaccinations sur des mannequins avant de lancer une campagne massive

New Delhi s'est donné un objectif ambitieux : vacciner jusqu'à 300 millions de personnes d'ici la mi-2021.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un centre de vaccination en Inde, le 2 janvier 2021. (PRAKASH SINGH / AFP)

Répétition générale en Inde. Le pays a mené, samedi 2 janvier, des simulations de vaccination à travers tout le pays avant de lancer, peut-être dès cette semaine, une campagne massive pour lutter contre le coronavirus dans ce pays d'environ 1,3 milliard d'habitants. Les soignants se sont exercés sur des mannequins dans des centres spécialement mis en place pour la campagne de vaccination à venir à travers le pays.

L'Inde, troisième pays le plus touché par le coronavirus après les Etats-Unis et le Brésil, s'est donné un objectif ambitieux : vacciner jusqu'à 300 millions de personnes d'ici la mi-2021. Selon un bilan établi vendredi par l'AFP à partir de sources officielles, l'Inde comptait 148 994 morts et 10 286 709 cas de contaminations.

Le Serum Institute d'Inde, le plus gros producteur de vaccins au monde, a déjà stocké des dizaines de milliers de doses du vaccin Covishield développé par AstraZeneca, et quelque 96 000 membres du personnel de santé ont été formés pour l'inoculer. Le Royaume-Uni et l'Argentine ont été les premiers pays à autoriser le vaccin d'AstraZeneca/Oxford.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.