Covid-19 : l'Allemagne touchée par une épidémie "massive" des non-vaccinés, selon le gouvernement

Les lits en soins intensifs commencent de nouveau à manquer, selon le ministre de la Santé, Jens Spahn.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une affiche sur le port du masque en Allemagne, le 3 novembre 2021. (ARMIN WEIGEL / DPA / AFP)

Le coronavirus continue de faire des dégâts. L'Allemagne est actuellement touchée par une épidémie "massive" des non-vaccinés contre le Covid-19, a mis en garde, mercredi 3 novembre, le ministre de la Santé, Jens Spahn, appelant à un durcissement des mesures pour endiguer la résurgence des cas de Covid dans le pays.

"Nous connaissons actuellement une pandémie essentiellement des non-vaccinés et elle est massive", a-t-il jugé, soulignant que les lits en soins intensifs commençaient de nouveau à manquer. L'Allemagne a vu les cas de Covid-19 remonter en flèche depuis la fin des vacances d'automne. Mercredi, l'institut de veille sanitaire Robert-Koch (RKI) a fait état de plus de 20 000 nouveau cas en 24 heures, et 194 décès.

"Le nombre de vaccinés n'est pas suffisant"

"La quatrième vague de la pandémie se développe hélas comme nous le redoutions parce que le nombre de vaccinés n'est pas suffisant", a renchéri le président du RKI, Lothar Wieler. Il a regretté aussi que les règles d'accès dans les lieux publics, restaurants ou salles de spectacle n'étaient pas toujours suffisamment appliquées.

Jens Spahn a également déclaré vouloir une accélération de la vaccination de rappel, actuellement conseillée pour les plus de 70 ans, six mois après la première vaccination. Selon les derniers chiffres du RKI, 55,6 millions d'Allemands ont reçu deux doses de vaccin, soit 66,8% de la population.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.