Covid 19 : Emmanuel Macron confirme la possibilité d'une troisième dose de vaccin "pour les plus âgés et les plus fragiles" à la rentrée

Le président de la République avait déjà annoncé le 12 juillet le principe d'une campagne de rappel pour les plus vulnérables, comme le font d'autres pays, comme Israël.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Emmanuel Macron dans une vidéo publiée sur son compte Instagram le 5 août 2021. (CAPTURE D'ECRAN INSTAGRAM / EMMANUEL MACRON)

"Il faudra vraisemblablement une troisième dose, pas pour tout le monde tout de suite, mais en tout cas pour les plus fragiles et les plus âgés." Dans une vidéo publiée sur son compte Instagram, le président Emmanuel Macron a confirmé, jeudi 5 août, la possibilité d'une troisième injection contre le Covid-19 pour les publics les plus fragiles, à la rentrée, et ce, en dépit de l'appel lancé mardi par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en faveur d'un moratoire sur cette pratique.

Le président avait déjà annoncé le 12 juillet le principe d'une telle campagne de rappel, comme le font d'autres pays, comme Israël. Le périmètre exact des personnes qui se verront proposer ce rappel vaccinal devrait faire l'objet d'un arbitrage "la semaine prochaine", avait déclaré mardi le ministère de la Santé, précisant alors qu'un éventuel élargissement des publics ciblés était étudié par la Haute Autorité de santé (HAS) qui "doit se prononcer dans un avis attendu fin août".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.