Covid-19 : des élus et des médecins veulent ouvrir la vaccination à tous les volontaires

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : des élus et des médecins veulent ouvrir la vaccination à tous les volontaires
France 2
Article rédigé par
Y. Relat, F. Prabonnaud, L. Audebert, A. Zouioueche, S. Guibout, E. Jarlot - France 2
France Télévisions

Des élus demandent l'élargissement de la vaccination contre le Covid-19 à tous les volontaires pour éviter de gâcher des doses. 

La vaccination contre le Covid-19 est pour l'instant réservée aux personnes les plus fragiles. Et si elle devenait possible pour tous les Français ? De nombreux Franciliens se disent d'accord avec ce changement de cap. Actuellement, seuls les plus de 50 ans atteints de comorbidités et les plus de 75 ans peuvent se faire vacciner. Mais des élus et des professionnels de santé demandent de revoir ce ciblage, qu'ils jugent trop restrictif et qui, selon eux, ralentit la campagne de vaccination.

Vacciner le plus possible

"On a vu des cas où, d'un coup, les vaccins étaient réservés pour telle ou telle catégorie, et personne ne venait se faire vacciner. Il faut vacciner ceux qui veulent se faire vacciner. Il faut qu'on développe la vaccination tous azimuts, 24 heures sur 24, tous les jours de la semaine", affirme le docteur Patrick Pelloux, président de l'Association des médecins urgentistes de France (AMUF). Toutefois, cette hypothèse est irréaliste selon certains syndicats de médecin, compte tenu du rythme de livraison des vaccins. Aujourd'hui, seuls 45 % des plus de 75 ans ont reçu au moins une dose, contre 12,5 % chez les plus de 65 ans. Jeudi 18 mars, le ministre de la Santé Olivier Véran a écarté tout changement de calendrier.  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.