Covid-19 : des documents concernant le vaccin de Pfizer et BioNTech piratés après une cyberattaque

L'attaque informatique visant l'Agence européenne des médicaments (AEM) avait été annoncée plus tôt, mercredi, par le laboratoire américain. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Royaume-Uni a été le premier pays à autoriser le vaccin de Pfizer-BioNTech, début décembre. (JOEL SAGET / AFP)

Des documents liés à la demande d'autorisation du vaccin contre le Covid-19 de Pfizer et BioNTech ont été piratés lors d'une cyberattaque contre l'Agence européenne des médicaments (AEM), a annoncé le laboratoire américain Pfizer, mercredi 9 décembre.

Ce dernier a indiqué avoir été informé par l'AEM que "certains documents liés à la soumission réglementaire du vaccin candidat" ont été consultés. Les experts estiment que de telles données peuvent être extrêmement précieuses pour d'autres pays ou laboratoires lancés dans une course contre la montre pour développer des vaccins contre le Covid-19.

"Il est important de noter que ni le système de BioNTech ni celui de Pfizer n'ont été violés en lien avec cet incident et nous n'avons pas connaissance de données personnelles qui auraient été piratées", a précisé Pfizer. Il ajoute que l'AEM lui a garanti que "l'attaque informatique n'aura aucun impact sur le calendrier" d'examen du vaccin développé conjointement avec BioNTech.

Une enquête en cours

L'Agence européenne des médicaments, qui délibère actuellement sur la délivrance d'autorisations à plusieurs vaccins contre le Covid-19, s'était auparavant dite la cible d'une cyberattaque, sans préciser quand l'attaque a exactement eu lieu ni par qui elle a été menée. L'institution, basée à Amsterdam (Pays-Bas), a indiqué avoir "rapidement ouvert une enquête complète, en étroite coopération avec la police".

L'AEM, qui contrôle les médicaments de l'ensemble des 27 Etats membres de l'Union européenne, doit rendre le 29 décembre au plus tard sa décision sur une autorisation conditionnelle du vaccin Pfizer/BioNTech, déjà approuvé au Royaume-Uni, à Bahreïn et au Canada.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.