Covid-19 : ces malades que le vaccin ne protège pas

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : ces malades que le vaccin ne protège pas
FRANCE 3
Article rédigé par
F.Bouquillat, F.Prabonnaud, J-M.Mier, C.Cormery, S.Korwin - France 3
France Télévisions

Certaines pathologies ne permettent pas la vaccination contre le Covid-19. D'autres fois, les malades ne développent pas d'anticorps, et ce malgré l'injection. Reportage pour le 19/20, mardi 27 juillet. 

A., infirmière atteinte d'une maladie génétique, est aujourd'hui en pleine forme, grâce à une greffe de rein réalisée il y a un an. Problème, son traitement l'a rendue plus vulnérable au Covid-19. Ces médicaments la rendent "très à risque d'attraper le Covid", explique-t-elle. "Ce sont des antirejet, qui font que je n'ai plus de défenses immunitaires", ajoute l'infirmière. Si elle s'est rapidement fait vacciner, en vain. "J'ai appris il y a un mois que malgré trois doses de vaccin, je n'avais aucun anticorps. Je suis vaccinée, j'ai un pass sanitaire mais en même temps je n'ai rien du tout. Si j'attrape le Covid j'ai une chance sur cinq de mourir. J'ai envie de vivre", dit-elle.  

 "C'est tout l'intérêt de l'immunité collective" 

Au CHU de Bordeaux (Gironde), une patiente de 69 ans est hospitalisée en réanimation Covid. Elle souffre d'un cancer et a été contaminée par un autre patient. Son état de santé ne lui avait pas permis de se faire vacciner. "Je regrette parce que maintenant j'ai le Covid", confie-t-elle. Pour le Dr. Pierre Sionac, médecin réanimateur au CHU de Bordeaux, seule une vaccination élargie permet de protéger ce type de patients, très vulnérables. "C'est tout l'intérêt de l'immunité collective, se vacciner pour soi et pour ses proches", rappelle-t-il. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.