Transports : le coronavirus met en péril les voyages d'affaires

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Transports : le coronavirus met en péril les voyages d'affaires
France 2
Article rédigé par
J. Bigard, M. Septembre, P. Montels, X. Roman, M. Le Rue - France 2
France Télévisions

Les compagnies aériennes sont parmi les plus touchées par la crise du Covid. Elles souffrent notamment de la désertion de la clientèle d’affaires. La vidéoconférence mettra-t-elle un terme aux voyages d’affaires ?

Que ce soit en avion, ou en train, les compagnies observent une baisse de moitié de leurs passagers, en déplacement d’affaires. À l’heure de la rentrée, les compagnies s’interrogent, qu’advient-il des coutumes lorsqu’il s’agit de déplacements professionnels ? "La gare est vide, les allées sont vides, on est près du départ et…c’est assez impressionnant le peu de monde qu’il y a aujourd’hui", explique Renaud Courtel, en déplacement lui même, de Paris à Lyon (Rhône).

60% du chiffre de la SNCF


Pour la compagnie française, le coût est donc très rude. C'est même une situation critique pour Air France qui constate avec inquiétude les allées vides dans ses appareils. En effet, les entreprises choisissent souvent de ne plus faire voyager leurs salariés et privilégient la visioconférence. Zoom, Team’s ou Skype ont modifié les habitudes de communication longue distance depuis la période de confinement. Les compagnies de transports décident donc de contre-attaquer et proposent par exemple une annulation gratuite de leurs billets, comme le fait Air France.


Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.