StopCovid : l'application n'a envoyé que 72 notifications depuis son lancement

Elle a par ailleurs été téléchargée près de 2,3 millions de fois, selon la direction générale de la santé.

L\'application StopCovid, ouverte sur un smartphone Sony, le 2 juin 2020 à Paris.
L'application StopCovid, ouverte sur un smartphone Sony, le 2 juin 2020 à Paris. (RICCARDO MILANI / HANS LUCAS / AFP)

Un sacré flop. L'application StopCovid, lancée début juin par le gouvernement pour retrouver les contacts des personnes touchées par le Covid-19, a été téléchargée 2,3 millions de fois mais n'a permis de notifier que 72 contacts à risque, selon des chiffres fournis mercredi 19 août par la direction générale de la santé (DGS).

L'application "a été téléchargée près de 2,3 millions de fois, sur les plateformes Android et Apple, depuis sa mise en service le 2 juin. A ce jour, 1 169 QR codes ont été utilisés et 72 contacts à risque notifiés", a précisé la DGS.

Le gouvernement "encourage" à la télécharger

La différence entre le nombre de personnes qui se signalent contaminées en scannant le QR code fourni lors d'un test de dépistage positif et le nombre de notifications envoyées peut s'expliquer par l'utilisation encore très faible de l'application dans la population ou dans l'entourage de la personne contaminée, ou parce que celle-ci ne l'a installée qu'après avoir reçu le résultat de son test.

"L'application est efficace dès lors qu'une personne et ses contacts en disposent. (...) Utiliser StopCovid peut s'avérer particulièrement utile dans les zones où le virus circule activement" et dans les lieux fréquentés comme les bars et les restaurants, assure le le ministère des Solidarités et de la Santé, qui "encourage évidemment tous les Français à télécharger l'application".