Séoul : des arrêts de bus intelligents pour lutter contre le coronavirus

Des arrêts de bus dits "intelligents" ont été installés à Séoul, en Corée du Sud. Chaque cabine est fermée et n'est accessible qu'en cas de température normale. À l'intérieur, un stérilisateur élimine les germes et les virus.

Attendre le bus en toute sécurité en cette période de crise sanitaire : voici l'innovation mise en place par la ville de Séoul (Corée du Sud) dans ses transports. Dix nouveaux arrêts de bus dits "intelligents" viennent d'être installés dans la capitale sud-coréenne. Concrètement, ces arrêts de bus sont désormais des cabines fermées, où il est interdit de pénétrer en cas de fièvre. "Les gens vérifient leur température avec une caméra thermique avant d'entrer. La porte ne s'ouvre que lorsqu'une température normale est confirmée", détaille Kim Hwan-yun, responsable de ce projet.

99% des germes et virus flottant dans l'air sont éliminés

Un stérilisateur d'air à ultraviolets "de qualité médicale" est installé dans la cabine. "Près de 99% des germes et virus flottant dans l'air à l'intérieur sont éliminés pour prévenir les maladies infectieuses comme la Covid-19", poursuit Kim Hwan-yun. Ce concept rassure les usagers. Ces arrêts de bus, auto-alimentés par des panneaux solaires, sont également climatisés et proposent le wifi. On peut aussi y suivre le trafic routier en direct. Chaque exemplaire a coûté 71 000 euros.

Dans une rue de Séoul, la capitale sud-coréenne, le 10 mai 2020.
Dans une rue de Séoul, la capitale sud-coréenne, le 10 mai 2020. (ED JONES / AFP)