Sécurité routière : le nombre de morts sur les routes en baisse de 35,2% en janvier par rapport à l'année précédente

En Outre-mer, où les restrictions de déplacements et d'activités étaient moindres qu'en métropole, la mortalité a augmenté en janvier par rapport au même mois de l'année précédente. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des gendarmes veillent au respect des mesures prises en raison de la crise sanitaire, à Ennery (Val d'Oise), le 4 novembre 2020.  (NICOLAS BILLIAUX / HANS LUCAS / AFP)

C'est une rare conséquence positive des restrictions prises dans le cadre de la crise sanitaire : le nombre de personnes tuées sur les routes de France métropolitaine en janvier a connu une baisse de 35,2% par rapport à janvier 2020, annonce lundi 15 février la Sécurité routière. Le pays a enregistré 171 décès sur le mois, soit 93 de moins qu'un an auparavant.

Cette baisse de la mortalité s'explique en partie par le couvre-feu instauré pour lutter contre l'épidémie de coronavirus, souligne l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) dans un communiqué. Cependant, "si on compare les chiffres de janvier 2021 avec ceux de janvier 2019, cette baisse n'est que de -28,5%" en raison des "chiffres particulièrement dégradés du mois de janvier 2020".

A l'inverse, en Outre-mer, la mortalité a augmenté en janvier par rapport au même mois de l'année précédente, avec 22 décès, soit 6 de plus, et 330 personnes blessées, soit 50 de plus, les restrictions de déplacements et d'activités étaient moindres qu'en métropole.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.