Cet article date de plus d'un an.

Pass sanitaire : un résultat de test négatif de moins de 72 heures, et non plus de 48 heures, sera valable à partir de lundi

Le décret publié dimanche ajoute également un nouveau type de tests dont les résultats permettent d'obtenir le pass, les autotests, s'ils sont supervisés par un professionnel de santé.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une employée d'une pharmacie administre un test de dépistage du Covid-19 à Trouville-sur-Mer (Calvados), le 4 août 2021. (SAMEER AL-DOUMY / AFP)

Obtenir le pass sanitaire va devenir un peu plus simple pour les personnes non vaccinées. Un décret publié dimanche 8 août au Journal officiel modifie le type de preuves d'un dépistage négatifs au Covid-19 qu'il est possible de présenter : le résultat pourra désormais dater de 72 heures ou moins (contre 48 heures jusqu'ici), et il pourra s'agir d'un résultat d'autotest s'il est effectué sous supervision d'un professionnel de santé.

Ces nouvelles règles s'appliqueront lundi, en même temps que l'extension du pass sanitaire à de nombreux lieux. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, les a également évoquées dans une interview au Parisien, samedi soir, expliquant que la durée de validité des tests négatif avait évolué "après consultation des autorités scientifiques".

La règle dans les centres commerciaux précisée 

Selon le ministre, l'admission des résultats d'autotests a notamment été pensée pour "les soignants qui ont jusqu’au 15 septembre pour réaliser leur première injection", mais devront présenter un pass sanitaire valable à partir de lundi. "Ces aménagements nous permettront de faire face au mieux à la demande de tests et de démultiplier les lieux de dépistage", estime Olivier Véran.

Le décret précise également les types de centres commerciaux où les préfets pourront imposer le pass sanitaire. Il s'agira des centres dont la surface dépasse 20 000 mètres carrés.

Olivier Véran, interrogé par Le Parisien, a par ailleurs confirmé que le pass sanitaire ne serait pas demandé pour accéder aux cabinets des médecins généralistes, contrairement aux hôpitaux.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pass sanitaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.