Nice : des manifestants anti-pass sanitaire ont tenté d'approcher le domicile de Christian Estrosi

Lors d'une manifestation contre le pass sanitaire à Nice, plusieurs individus ont tenté d'approcher le domicile du maire de la ville. Le ministre de l'intérieur, Gérald Darmanin, dit lui apporter son "plein soutien".

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des manifestants opposés au pass sanitaire ont tenté d'approcher le domicile du maire de Nice, Christian Estrosi, samedi 25 septembre. (STEPHANIE GASIGLIA / MAXPPP)

Des manifestants opposés au pass sanitaire ont tenté d'approcher le domicile du maire de Nice, Christian Estrosi samedi 25 septembre, rapporte France Bleu Azur. Des policiers ont formé un barrage pour les en empêcher, et ont utilisé des gaz lacrymogènes pour les disperser. Un individu a été interpellé.

Une "tentative d'intimidation inacceptable"

"En tant que responsable public avoir des désaccords qui engendrent des provocations j'y suis habitué et ça fait partie des responsabilités que j'assume", a réagi le maire sur Twitter. "S'en prendre à mon foyer familial est inqualifiable et illustre la sauvagerie de ceux qui prétendent défendre une juste cause." L'élu dit avoir "pris les précautions nécessaires pour confier nos enfants à des proches hors d'atteinte" et affirme qu'il ne cédera "à aucune menace pour le bien des Niçoises et des Niçois". 

Sur Twitter également, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin dit apporter son "plein soutien à Christian Estrosi qui a été victime cet après-midi d'une tentative d'intimidation inacceptable". Il remercie les forces de l'ordre "qui ont assuré la protection de son domicile".

1 500 personnes ont défilé à Nice pour un 11ème samedi de mobilisation consécutif, a indiqué la police à France Bleu Azur.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pass sanitaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.