Emmanuel Macron lance sa visite en Polynésie par un appel à la vaccination

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Emmanuel Macron : en voyage en Polynésie, il rappelle les antivax à l'ordre
FRANCE 2
Article rédigé par
S.Cimino, N.Bensmail, P.Chapennois, L.Michel - France 2
France Télévisions

Emmanuel Macron est en train d'effectuer sa première visite présidentielle en Polynésie. Le chef de l'État s'est rendu dans un centre hospitalier et a tenu un discours de réponse à ceux qui, au nom de la liberté, refusent de se faire vacciner.

C'est une visite présidentielle sur fond de reprise de l'épidémie de Covid-19. Voilà le décor polynésien planté pour Emmanuel Macron. Après l'accueil traditionnel, le président s'est rendu dans un centre hospitalier, à la rencontre du personnel soignant. Là-bas, particulièrement aux urgences, la nouvelle vague de contaminations est confirmée par un médecin, qui évoque "l'inflation des consultations et des hospitalisations qui nous font craindre, pour les semaines qui arrivent une nouvelle vague, malheureusement."

Message clair à ceux qui refusent le vaccin

En Polynésie, seulement un tiers de la population a reçu une première dose de vaccin. Emmanuel Macron en profite alors pour s'adresser à ceux qui refusent de se faire vacciner. "Que vaut votre liberté si vous me dites 'je ne veux pas me faire vacciner' ? Si demain, vous contaminez votre père ou votre mère ou moi-même, je suis victime de votre liberté, alors que vous aviez la possibilité de vous protéger et de me protéger. Ça, ça s'appelle l'irresponsabilité, de l'égoïsme. Une société ne tient que quand la liberté de chacun est respectueuse de l'autre", a tonné Emmanuel Macron.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pass sanitaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.