Covid-19 : 121 000 manifestants anti-pass sanitaire réunis dans toute la France, chiffre à nouveau en baisse, annonce le ministère de l'Intérieur

Les forces de l'ordre ont interpellé 76 personnes au total dans tout le pays, où 207 manifestations ont été comptabilisées.

Les manifestants anti-pass sanitaire réunis à Paris le 11 septembre 2021.
Les manifestants anti-pass sanitaire réunis à Paris le 11 septembre 2021. (ESTELLE RUIZ / HANS LUCAS / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Les contestataires à nouveau réunis. Plus de 200 manifestations (207 au total), dont quatre à Paris, ont eu lieu en France contre le pass sanitaire samedi 11 septembre 2021. Ce neuvième acte d'une mobilisation hebdomadaire a réuni 121 000 manifestants dont 19 000 à Paris, un chiffre en baisse depuis plusieurs semaines. Le ministère de l'Intérieur avait compté 141 000 manifestants samedi dernier, 165 000 la semaine précédente et 175 000 sept jours plus tôt. De légers heurts ont émaillé le cortège dans la capitale, trois représentants des forces de l'ordre ont été légèrement blessés. Au total, dans tout le pays, 76 personnes ont été interpellées, dont 70 à Paris. Suivez notre direct.

Agnès Buzyn a commis "probablement une faute". L'ancienne ministre de la Santé, Agnès Buzyn, mise en examen pour "mise en danger de la vie d'autrui" vendredi par la Cour de justice de la République, a commis "probablement une faute" en disant au début de la crise du Covid-19, que le masque n'était pas nécessaire, a réagi sur franceinfo samedi Alain Milon, sénateur LR de Vaucluse. L'ancienne ministre de la Santé a également été placée sous le statut de témoin assisté pour "abstention volontaire de prendre les mesures propres à combattre un sinistre". 

 Une étude américaine confirme l'efficacité des vaccins. Les personnes entièrement vaccinées ont 11 fois moins de risque de mourir du Covid-19 et 10 fois moins de risque d'être hospitalisées depuis que le contagieux variant Delta est devenu la souche principale du virus aux Etats-Unis, ont annoncé vendredi les autorités sanitaires américaines.

L'immunité collective illusoire, selon l'OMS.  Le directeur de l'Organisation mondiale de la santé en Europe Hans Kluge s'est montré pessimiste vendredi sur la capacité d'un taux élevé de vaccination à freiner à lui seul la pandémie. En cause, les variants qui ont réduit la perspective d'une immunité collective.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

23h04 : On ferme ! Non sans avoir jeté un dernier coup d'œil aux principaux titres de l'actualité.

Nouvelle baisse de la mobilisation des anti-pass sanitaire avec 121 000 personnes un peu partout dans l'Hexagone, environ 20 000 de moins que la semaine dernière, selon le ministère de l'Intérieur. Quelques incidents sont à signaler à Paris et à Toulouse.

Les Etats-Unis ont commémoré le vingtième anniversaire des attentats du 11-Septembre au cours d'une longue et émouvante cérémonie. En voici quatre séquences fortes.

• Anne Hidalgo, maire PS de Paris, va annoncer sa candidature à la présidentielle dimanche matin à Rouen.

Victoires convaincantes du PSG (face à Clermont 4-0) et de l'OM (à Monaco 2-0) lors de la 5e journée de Ligue 1. Les Parisiens occupent la place de leader, les Phocéens sont sur le podium (avec un match en retard).

Rendez-vous demain, neuf heures, pour la suite de ce live.

21h44 : Voyage au bout de la nuit. Certains manifestants contre le pass sanitaire continuent de défiler dans les rues de Paris, tweete le journaliste Rémy Buisine (repéré par @Kat, encore merci à vous).

21h11 : Et pendant ce temps, un zoo d'Atlanta (aux Etats-Unis) fait savoir que 13 gorilles ont été testés positifs au Covid, dont Ozzie, 60 printemps, le plus vieux spécimen en captivité dans le monde. L'équipe du zoo n'est pas encore parvenue à déterminer comment les animaux ont attrapé le coronavirus.

21h06 : Du côté de la majorité, sans surprise, on fait bloc derrière Agnès Buzyn. "[Elle] a fait tout ce qu'elle pouvait et sans doute plus pour nous protéger", selon le député et porte-parole de LREM Roland Lescure. La décision de la CJR "crée un précédent dangereux", estime la députée LREM Aurore Bergé: "Un ministre de l'Intérieur peut-il demain être tenu pour responsable pénalement d'un attentat qui serait commis puisqu'une ministre de la Santé semble pouvoir l'être pour la gestion d'une pandémie mondiale ?"

21h03 : De nombreux responsables politiques ont réagi à la mise en examen d'Agnès Buzyn, l'ancienne ministre de la Santé, pour sa gestion de la crise du Covid-19. "S'il y a eu des fautes, il faut qu'elles soient sanctionnées", a ainsi déclaré la présidente du RN Marine Le Pen, qui lance sa campagne présidentielle ce week-end à Fréjus.

20h10 : 20 heures ! On fait le point sur l'actualité de ce samedi soir.

Nouvelle baisse de la mobilisation des anti-pass sanitaire avec 121 000 personnes un peu partout dans l'Hexagone, environ 20 000 de moins que la semaine dernière, selon le ministère de l'Intérieur. Quelques incidents sont à signaler à Paris et à Toulouse.

• Les Etats-Unis ont commémoré le vingtième anniversaire des attentats du 11-Septembre au cours d'une longue et émouvante cérémonie. En voici quatre séquences fortes.

• Le producteur de télévision Gérard Louvin et son mari sont visés par une nouvelle enquête pour "viols sur mineurs" annonce le parquet de Paris.

Le PSG a été reçu 5 sur 5 en Ligue 1, avec une nouvelle victoire en autant de matchs contre Clermont (4-0). Ce soir, une alléchante affiche entre Monaco et Marseille.

19h43 : @TontonFab Ah non, pas du tout, je ne sais pas d'où vous sortez cette information erronée. Elle a été mise en examen pour "mise en danger de la vie d'autrui", mais ne porte pas spécifiquement sur le maintien des élections, qui a été décidé bien après son départ.

19h42 : Bonsoir Pierre, Pouvez vous confirmer qu'une des 16 plaintes retenu pour mettre en examen l'ex ministre de la santé concerne le maintient du premier tour des élections municipale ?Si c'est le cas, et considérant que moi, citoyen lambdas, j'avais compris des le 25 février que la situation allait nous échappé (l'OMS avait confirmé, la contamination interhumaine, les cas asymptomatiques et la possibilité d'être contagieux avant l'apparition des symptômes) ; alors ce sont tous les états major des partis français qu'il faut mettre en examen. Quoique que le gouvernement ait pu dire pendant les réunions de concertation, aucun ne peut dite qu'il ne savait pas a moins de passer pour un incompétent.

19h28 : Que d'amabilités, n'en jetez plus ! Chaque semaine, le ministère de l'Intérieur dévoile une estimation de la mobilisation le samedi matin. Je n'y peux pas grand chose si ce chiffre a été surévalué cette fois, et sous-évalué au début du mouvement. Et je suppose que si on ne le donnait pas, vous seriez le premier à crier à la censure.

19h27 : Depuis ce matin vous annoncez, 170 000, remobilisation, que des conneries comme d'habitude !!Vous êtes des amateurs, menteurs, incompétents, irresponsables !!

19h27 : Je préfère répondre tout de suite à vos questions (récurrentes) sur l'absence de chiffre des organisateurs. Jusqu'à la semaine dernière, l'organisme Le Nombre Jaune effectuait un comptage, mais y a renoncé la semaine dernière. Je ne suis pas en mesure de vous dire si nous aurons un chiffre de leur part. Si c'est le cas, nous le relaierons ici bien entendu.

19h22 : Toujours selon le ministère de l'Intérieur, on compte 3 policiers et gendarmes légèrement blessés à Paris. 76 personnes ont été interpellées, dont 70 dans les rues de la capitale.

19h21 : Pour rappel, la plus forte mobilisation depuis le début du mouvement a eu lieu le samedi 7 août : 237 000 participants, dont 17 000 à Paris, pour 198 actions.

19h21 : Nouvelle baisse du nombre de manifestants contre le pass sanitaire : le ministère de l'Intérieur a compté 121 000 manifestants lors de 207 cortèges (c'était 141 000 la semaine dernière, et la tendance à la baisse se confirme). A Paris, il a dénombré 19 000 manifestants, chiffre en légère hausse par rapport à la semaine passée.

19h19 : La courbe des hospitalisations prend le même chemin à la baisse : on compte 322 nouvelles hospitalisations lors des dernières 24h. Soit 518 nouvelles hospitalisations par jour en moyenne sur les 7 derniers jours. Au total, on dénombre 2 131 patients actuellement en réanimation ou en soin intensif.

19h17 : Les chiffres du jour de Santé Publique France viennent de tomber. 9 601 nouveaux cas ont été détectés lors des dernières. Soit 10 193 cas par jour en moyenne sur les 7 derniers jours


19h04 : Les journalistes présents sur place font état de tirs de feu d'artifice sur les policiers dans le cortège des anti-pass, rue de Rivoli. Plusieurs barricades ont été bricolées par les manifestants les plus déterminés.

18h45 : Une aquavit pour fêter ça (mais avec modération, hein). Le Danemark tourne enfin la page de la pandémie. 531 jours après l'apparition du Covid-19 en Chine, le pays scandinave lève toutes ses restrictions sanitaires sans exception, ce qui a provoqué la joie dans les rues de Copenhague hier soir. Reportage de France 3.




(FRANCE 3)

18h39 : Fin de manifestation à forte odeur de gaz lacrymogène dans les rues de Paris, avec des incidents à signaler autour de la rue de Rivoli et du Conseil d'Etat.

18h27 : On vous propose dans cet article un tour de France des manifestations des anti-pass sanitaire.

18h12 : Mais que deviennent, que deviennent, les anti-pass de Vienne ?Environ 2 000 manifestants se sont rassemblés sous les fenêtres du chancelier autrichien Sebastian Kurz pour réclamer sa démission et exiger le retrait des restrictions sanitaires imposées à cause de la pandémie.

18h08 : Il est 18 heures, c'est le moment de faire le point sur l'actualité (vous voyez, je n'ai pas oublié).

Nombreuses séquences émotion lors de la cérémonie commémorant les 20 ans des attentats du 11-Septembre. Nous vous proposons ce reportage auprès des musulmans américains, le récit de vos souvenirs de cette journée particulière, et les souvenirs des rescapés.

Nouvelle journée de mobilisation des anti-pass sanitaire un peu partout en France. Des incidents sont à signaler à Paris et à Toulouse, les chiffres de mobilisation sont attendus un peu plus part dans la soirée.

L'ancienne ministre de la Santé Agnès Buzyn a été mise en examen hier pour "mise en danger de la vie d'autrui" dans sa gestion du début de l'épidémie hier soir. Voici ce qu'elle déclarait il y a un peu plus d'un an, quand la pandémie pointait.

17h53 : Florian Philippot, leader des Patriotes, et figure de proue des anti-pass, se félicite de la mobilisation pour son rassemblement du Trocadéro (avec un cadrage de vidéo qui empêche de bien voir l'affluence réelle, attention à ne pas tirer de conclusion hâtive de ces images). Il revendique dans un autre tweet plusieurs dizaines de milliers de personnes.

17h16 : Deux salles, deux ambiances dans les rues de Paris, tweete un journaliste de notre radio.

17h09 : Pour vous donner une idée de la mobilisation, on compte 38 000 habitants à Monaco, et 800 manifestants samedi dernier, 250 jeudi pour un sit-in et donc environ 500 aujourd'hui. La participation pourrait croître de nouveau, le gouvernement local envisageant de rendre la vaccination obligatoire pour les soignants la semaine prochain.

17h08 : Comment ça se passe une manifestation à Monaco ? Les autorités avaient donné leur accord pour une heure, montre en main, et pas trop de bruit, et les manifestants s'y sont scrupuleusement conformés. La totalité des participants portaient un masque, imposé en extérieur à toute personne de plus de 5 ans.

17h06 : Ce n'est pas l'endroit où on se serait attendu à une forte mobilisation, mais à Monaco, les anti-pass n'en démordent pas. Pour la troisième fois en une semaine, plusieurs centaines de personnes sont descendues dans les rues de la principauté pour protester contre les mesures sanitaires prises par leur gouvernement face au Covid-19.

16h25 : A Paris également, les forces de l'ordre sont la cible de tirs de mortier d'artifice de la part de certains manifestants, dans le quartier des Grands Boulevards, tweetent plusieurs journalistes sur place.

16h24 : Refaisons un tour des manifestations contre le pass sanitaire qui se déroulent un peu partout en France pour le 9e samedi de suite. Des incidents sont à signaler à Toulouse, où des manifestants – dont des gilets jaunes – ont été attaqués à coups de barre de fer par des manifestants présentés comme d'extrême-droite, signale La Dépêche du Midi.

15h59 : Le journaliste Tristan Mendès France se trouve dans le cortège parisien contre le pass sanitaire. Il voit des références conspirationnistes "un peu partout".

14h19 : Il est 14 heures, voici les principaux titres :

• Il y a un avant et un après ces attaques. Les Etats-Unis commémorent les attentats du 11 septembre 2001 à New York et à Washington. A 8h46 (14h46, heure de Paris), l'heure où le premier avion piraté par cinq des 19 jihadistes avait percuté la tour nord du WTC, une minute de silence sera observée au mémorial. Suivez la situation dans notre direct.

• Plus de 65 000 Américains ont développé des pathologies après avoir été contaminés par les poussières et fumées toxiques dégagées lors des attentats du World Trade Center. Nous avons rencontré ces victimes, vingt ans après les attaques.

• Il s'agit du neuvième samedi de mobilisation pour les opposants au pass sanitaire. Près de 200 manifestations sont à nouveau prévues en France à quelques jours de la mise en œuvre de l'obligation vaccinale pour le personnel hospitalier. Suivez la situation dans notre direct.

"Je vais jouer ce match, comme si c'était le dernier." Le Serbe Novak Djokovic s'est qualifié pour la finale de l'US Open. Il va tout faire pour la remporter contre Daniil Medvedev, afin de réaliser un historique Grand Chelem calendaire.

13h11 : Un peu partout en France, des cortèges se forment pour le neuvième samedi de mobilisation contre le pass sanitaire. A Paris, le journaliste Rémy Buisine a rapporté de premières tensions près des Champs-Elysées et montre un dispositif important des forces de l'ordre.

12h05 : Il est midi, que retenir de l'actualité ?

• Ces événements ont changé la face du monde. Les Etats-Unis commémorent les 20 ans des attentats du 11 septembre 2001 à New York et à Washington. A 8h46 (14h46, heure de Paris), l'heure où le premier avion piraté par cinq des 19 jihadistes avait percuté la tour nord du WTC, une minute de silence sera observée au mémorial. Suivez la situation dans notre direct.

• Cancers de la prostate ou de la peau, insuffisance respiratoire, problèmes digestifs... Plus de 65 000 Américains ont développé des pathologies après avoir été contaminés par les poussières et fumées toxiques dégagées lors des attentats du World Trade Center. Nous avons rencontré ces victimes, vingt ans après les attaques du 11 septembre 2001.

Agnès Buzyn a été mise en examen pour "mise en danger de la vie d'autrui" dans l'enquête sur la gestion de l'épidémie de Covid-19 par le gouvernement. L'ancienne ministre de la Santé a également été placée sous le statut de témoin assisté pour "abstention volontaire de prendre les mesures propres à combattre un sinistre". Suivez les réactions dans notre direct.

• C'est le neuvième samedi de mobilisation pour les opposants au pass sanitaire. Près de 200 manifestations sont à nouveau prévues en France. A quelques jours de la mise en œuvre de l'obligation vaccinale pour le personnel hospitalier, les autorités attendent environ 170 000 manifestants dans toute la France, dont 30 000 à Paris, a fait savoir une source policière à l'AFP.

11h03 : "Lorsque l'on a entendu les ministres dire que le masque n'était pas nécessaire, les médecins, et j'ai été médecin, ont tous bondi dans leur fauteuil."


Pour Alain Milon, sénateur LR du Vaucluse, Agnès Buzyn, ancienne ministre de la Santé, a commis "probablement une faute", en affirmant, au début de la crise du Covid-19, que le port du masque n'était pas nécessaire.

09h51 : "Je ne pense pas que ce soit dans les tribunaux qu'on va régler les problèmes", déclare de son côté le chef de file du PCF, Fabien Roussel, sur franceinfo. "Je pense que l'on doit plutôt tenir compte de ce qui se passe dans le pays, des mobilisations en cours", ajoute le candidat à l'élection présidentielle, faisant allusion aux manifestations contre le pass sanitaire.

09h42 : Après la mise en examen d'Agnès Buzyn, la majorité vole au secours de l'ancienne ministre de la Santé. "Tous les gouvernements ont fait de leur mieux, et peut-être même en France plus qu'ailleurs, quand on regarde l’Amérique latine ou les États-Unis", plaide sur franceinfo Sacha Houlié, député LREM. "Cette décision crée un précédent dangereux", estime-t-il.

09h49 : Pour commencer la journée, faisons un premier rappel des principaux titres :

• Les Etats-Unis commémorent les 20 ans des attentats du 11 septembre 2001 à New York et à Washington. Cet événement a marqué l'histoire contemporaine et continue à tuer de nombreux américains, contaminés par les poussières toxiques dégagées lors de la chute des tours jumelles.

Agnès Buzyn a été mise en examen pour "mise en danger de la vie d'autrui" dans l'enquête sur la gestion de l'épidémie de Covid-19 par le gouvernement. L'ancienne ministre de la Santé a aussi été placée sous le statut de témoin assisté pour "abstention volontaire de prendre les mesures propres à combattre un sinistre".

• Neuvième samedi de mobilisation pour les opposants au pass sanitaire. Près de 200 manifestations sont à nouveau prévues en France. A quelques jours de la mise en œuvre de l'obligation vaccinale pour le personnel hospitalier, les autorités attendent environ 170 000 manifestants dans toute la France, dont 30 000 à Paris, a fait savoir une source policière à l'AFP.

• Novak Djokovic écarte Alexander Zverev et n’est plus qu’à une victoire du Grand Chelem. Le Serbe rejoint Daniil Medvedev au dernier tour de l’US Open.