Nouveau monde, France info

Nouveau monde. Conseil techno du jour : faites preuve de "civisme numérique"

À la demande de la Commission européenne, Netflix et YouTube ont décidé de réduire leurs débits pour éviter la congestion des réseaux. À titre individuel aussi, il est possible de limiter sa consommation numérique.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Netflix a décidé de réduire son débit pour éviter la congestion des réseaux. Photo d\'illustration.
Netflix a décidé de réduire son débit pour éviter la congestion des réseaux. Photo d'illustration. (MUHAMMED ENES YILDIRIM / ANADOLU AGENCY)

Le trafic internet est actuellement en augmentation de 10 à 40% dans les pays touchés par le covid-19 (source CloudFlare). Les opérateurs surveillent de très près l’utilisation de cette précieuse "bande passante" (capacité disponible) afin d’éviter les bouchons. Comme sur les routes lors des retours de vacances, internet peut bouchonner s’il y a trop de monde à la fois. Or, ce qui prend le plus de place, c’est la vidéo.

15 Gigas pour un film sur Netflix

Contrairement à la télévision hertzienne (TNT) où la diffusion est sans limite, en numérique, au contraire, l’espace disponible est limité et partagé. Ainsi, un film en ultra haute définition (4K) sur Netllifx "pèse" environ 15 gigaoctets, soit environ deux fois plus qu’un film en haute définition (HD) et 5 fois plus qu’un film en définition standard (SD). Tout cela prend de la place dans les "tuyaux", d’où la décision de Netflix, à la demande de Thierry Breton de la Commission européenne, de réduire sa bande passante. Les débits en Europe sur la plateforme vont être limités pendant 30 jours, ce qui devrait permettre d’alléger le trafic d'environ 25%.

Privilégier la basse définition

Pour limiter sa propre consommation, on peut aussi réduire volontairement le nombre de vidéos que l’on regarde mais on peut également diminuer la qualité d’image. Si vous louez un film sur une autre plateforme qui n’aurait pas encore pris de mesure similaire à celle de Netflix, vous pouvez sélectionner de préférence la qualité standard (SD). Certes, sur un grand écran 4K, la qualité d’image sera alors dégradée et rappellera les temps anciens de la VHS. Pour compenser cela, on peut choisir de regarder le film sur un petit écran, de tablette ou d’ordinateur, où la perte de qualité sera bien moins visible.

Sur YouTube, aussi, les vidéos devraient passer en mode basse qualité par défaut. Cela signifie qu’elles s’activeront automatiquement de manière à limiter la consommation de bande passante. Il reste possible de choisir de les regarder haute qualité, en cliquant sur le petit bouton en bas à droite, mais ce n’est pas la meilleure pratique si l’on veut faire preuve de "civisme numérique".

Éviter d’envoyer des gros fichiers

Le civisme numérique, cela consiste aussi à éviter d’envoyer, par exemple, une grosse présentation Power Point de 10 Gigas pleine de vidéos à une dizaine de personnes qui, en la téléchargeant, vont peser sur le réseau. En revanche, l’échange de simples e-mails, même à longueur de journée, ne pèse pas bien lourd dans la balance. L’important est surtout d’avoir conscience de ses usages numériques afin de pouvoir respecter au mieux les consignes de sobriété qui vont dans le sens de l’intérêt collectif.

De leur côté, les opérateurs ne s’interdisent pas de prioriser les flux, c'est-à-dire de dégrader éventuellement des communications non essentielles au profit des communications vitales (secours, santé, télétravail dans certains secteurs sensibles). Ils sont en droit de le faire en situation d’urgence, sans que cela soit contraire au principe de neutralité d’internet.

Netflix a décidé de réduire son débit pour éviter la congestion des réseaux. Photo d\'illustration.
Netflix a décidé de réduire son débit pour éviter la congestion des réseaux. Photo d'illustration. (MUHAMMED ENES YILDIRIM / ANADOLU AGENCY)