Covid-19 : un cluster au sein de l’école de police de Nîmes, plus de 1 700 personnes vont être testées

À ce jour, 65 personnes ont été testées positives au Covid-19. 

Article rédigé par
Avec France Bleu Gard Lozère - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'entrée de l'école nationale de police de Nîmes. Photo d'illustration. (NICOLAS PARENT / MAXPPP)

Une campagne massive de dépistage par test antigénique est lancée après la découverte d'un foyer épidémique de Covid-19 à l’école nationale de police de Nîmes (Gard), rapporte France Bleu Gard Lozère vendredi 29 janvier. À ce jour, 65 cas ont été recensés, dont au moins un cas de variant anglais.

Au total, 1 330 élèves et 400 permanents sont concernés par cette campagne de despistage. Les personnes dont le test antigénique sera négatif seront autorisées à retourner chez elles afin de s’isoler, dans l’attente d’un test PCR sept jours après ou dès l’apparition de symptômes. Les personnes positives restent en revanche confinées au sein de l’école.

Les équipes d’encadrement de l’école de police, renforcées par les sapeurs-pompiers, la Croix-Rouge et le personnel de l’agence régionale de santé sont sur place. Afin d’éviter tout risque de propagation du virus, l’école sera fermée pour huit jours et entièrement désinfectée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.