Municipales 2020 : les résultats de La Balme-de-Sillingy annulés pour cause de coronavirus

Le tribunal administratif de Grenoble (Isère) a tranché. Pour lui, l'épidémie de coronavirus a impacté le scrutin des municipales dans la ville de La Balme-de-Sillingy (Haute-Savoie).

France 3

L'épidémie de coronavirus a-t-elle pu altérer la sincérité du scrutin des municipales en mars dernier ? La justice a été saisie à plusieurs reprises sur cette question et pour la deuxième fois, un tribunal administratif a annulé l'élection municipale dans une commune. Cette fois, il s'agit de La Balme-de-Sillingy, en Haute-Savoie. En cause ? Trop d'abstentions et pas assez d'écart de voix.

L'idée de revoter divise

La ville était l'un des premiers foyers du virus. Les habitants avaient même été confinés avant tout le monde. François Daviet était l'un des premiers maires contaminés par le Covid-19. C'était en février dernier. Depuis, il a perdu la mairie dès le premier tour et estime qu'il n'a pas pu faire campagne. "Je pense que quand on a 26 colistiers confinés 15 jours avant les élections, c'est un point qui me paraît important. Personne n'a pu s'exprimer, on n'a pas pu aller à la rencontre de la population", confie l'ancienne édile qui semble avoir obtenu gain de cause auprès du tribunal administratif de Grenoble. Mais dans cette petite ville de 5 000 habitants, l'idée de revoter divise. À ce jour, plusieurs milliers de communes sont concernées par un recours en annulation. Si le Conseil d'État venait à confirmer l'annulation du scrutin, sa décision pourrait faire jurisprudence.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un bureau de vote dans le 11e arrondissement de Paris, le 26 mai 2019, lors des élections européennes.
Un bureau de vote dans le 11e arrondissement de Paris, le 26 mai 2019, lors des élections européennes. (DENIS MEYER / HANS LUCAS / AFP)