Marseille : un colis suspect envoyé au professeur Didier Raoult suscite l'inquiétude à l'IHU, l'alerte rapidement levée

Finalement, le colis suspect ne contenait aucun produit dansgereux, son expéditeur souhaitait "aider la science".

Le professeur Didier Raoult dans son bureau de l\'Institut hospitalo-universitaire en maladies infectieuses de Marseille, le 26 février 2020.
Le professeur Didier Raoult dans son bureau de l'Institut hospitalo-universitaire en maladies infectieuses de Marseille, le 26 février 2020. (GERARD JULIEN / AFP)

Un colis suspect contenant trois fioles a été adressé au professeur Didier Raoult jeudi 2 juillet à l'IHU de Marseille, suscitant l'inquiétude, a appris franceinfo de source proche de l'enquête, confirmant une information révélée par "La Provence". L'alerte, prise au sérieux par les autorités, a été rapidement levée. Après analyse, les fioles ne contenaient aucun produit dangereux.

Les forces de l'ordre ont été appelées jeudi pour une suspicion d'attaque chimique ou bactériologique à l'IHU de Marseille. En cause, un colis suspect adressé au professeur Didier Raoult. C'est sa secrétaire qui l'a réceptionné. A l'intérieur du colis: une lettre et trois fioles, contenant un liquide inconnu, dont l'une s'est partiellement renversée.

Une enquête pour retrouver l'expéditeur 

Une alerte prise au sérieux par les autorités, qui déploient des équipes spécialisées pour aller analyser le contenu de la fiole, et essayer de déchiffrer le courrier qui accompagnait le colis. Au final, rien d'alarmant. D'après nos informations, la fiole contenait un mélange d'eau, d'éthanol et... de fenouil.

Un "remède miracle" pour guérir le Covid-19 envoyé par un disciple anonyme du professeur, qui souhaitait "aider la science", et qui précisait tenir sa recette de... Dieu, lui même.

Une enquête de la police judiciaire doit déterminer qui est l'expéditeur de ce colis.