Cet article date de plus d'un an.

"Maintenir le lien avec les personnes", le Secours populaire fait front au confinement

Publié
Durée de la vidéo : 4 min.
ITW Stellittano secours populaire
Article rédigé par
France Télévisions

Les personnes âgées, parfois seules, sont aussi en première ligne de cette crise du coronavirus et surtout du confinement. Comment les aider ? Le secrétaire national du Secours populaire, Jean Stellittano, est l'invité du 23h.

Le confinement et l'isolement, des situations quotidiennes depuis trois semaines. Que faire pour aider les personnes démunies ? "Le Secours populaire, depuis le premier jour du confinement, au lieu de fermer ses portes, a décidé daller de l'avant, d'ouvrir encore plus ses portes, tout en veillant à ce que la sécurité soit respectée", éclaire Jean Stellittano, le secrétaire national du Secours populaire. "On a organisé notre association pour maintenir le lien avec les personnes, car le premier risque de ce confinement, c'était le risque d'une crise alimentaire. Du jour au lendemain, des gens se sont retrouvés sans pouvoir se nourrir (…) Nous avons mis en place un système de livraison à domicile, nous livrons les personnes âgées, en situation de handicap, notamment", ajoute-t-il.

Besoin d'argent et de mains

Comment aider de façon très pratique ? "Aujourd'hui, on a chiffré qu'on avait besoin de dix millions d'euros. Il est important qu'on ait de l'argent. On n'a pas eu d'aide extérieure. Seuls nos mécènes nous permettent d'agir. On a besoin aussi de bénévoles. Nous avons des solutions à distance ou en se déplaçant. Nous avons besoin d'argent, d'hommes et de cœur", détaille Jean Stellittano.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.