"Le vent des Forêts" : dans la Meuse, un musée d'art contemporain en pleine nature

Se laisser surprendre par des oeuvres d'art monumentales au beau milieu d'une balade dans les bois, c'est ce que propose "Le Vent des Forêts" dans la Meuse. Un site très prisé des amateurs de randonnée et d'art contemporain.

Claudia Comte, Saphira, Vent des Forêts 2010
Claudia Comte, Saphira, Vent des Forêts 2010 (Sébastien Agnetti)

Au détour d'un chemin, le géant de pierre du sculpteur allemand Stefan Rink toise les visiteurs. Ce colosse de trois mètres de haut, aux dents acérées, trône dans une clairière proche de Lahaymeix dans la Meuse et se laisse volontiers photographier par les randonneurs. Il faut dire que ces dernières semaines, confinement oblige, il n'a pas eu beaucoup de visites. A l'heure de la liberté retrouvée, il ne boude pas son plaisir. 

En famille, chacun y va de son commentaire. Maxime, 8 ans, y voit "un gros ours et même un fantôme" proche des "Ghostbusters", ces héros du film culte des années 80. Clément, jeune randonneur guère plus âgé, imagine lui, plutôt un chat.

One of those…  de Stefan-Rinck et Cartouche de Marion Verboom 
One of those…  de Stefan-Rinck et Cartouche de Marion Verboom  (Morgane Paco et Morgane Rul)

Quelques mètres plus loin, la promenade est à nouveau interrompue et le débat reprend autour d'un "drôle de miroir", "une pierre tombale" pour Maxime, une "oeuvre vachement stylée" assure Clément. Quel que soit l'âge des visiteurs, le goût de la découverte et le même enthousiasme.

Le Vent des Forêts est un centre d'art contemporain en pleine nature. La Cartouche de Marion Verboom, le fameux miroir "trop stylé", fait partie de la centaine d'oeuvre exposée en pleine air. En ce week-end de Pentecôte, 500 randonneurs profitent chaque jour de ces 5000 hectares de liberté. Un succès qui n'a rien d'étonnant aux yeux de son directeur. "Ca donne une idée du bonheur, de la réussite et du bien-être. Je crois qu'après le confinement, les gens ont besoin de retrouver ces valeurs incarnées par le Vent des Forêts," explique Pascal Yonet.

La nature, les œuvres et la modernité dans un territoire extrêmement rural. Evidemment, ça fait envie.Pascal Yonetdirecteur du Vent des Forêts

Le Vent des Forêts est ouvert tous les jours jusqu'en septembre, en accès libre. Il compte sept circuits balisés, soit 45 kilomètres de sentiers pédestres. Une autre expérience de la nature, en plain coeur de la forêt meusienne.