Le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian "souhaite que le monde d'après soit le grand retour de l'Europe"

Le ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, invité de France Inter, mardi 26 mai, souhaite que l'Europe affirme "sa souveraineté" et retrouve"son autonomie" après la crise du coronavirus. 

Jean-Yves Le Drian était l\'invité de France Inter dimanche 15 décembre. 
Jean-Yves Le Drian était l'invité de France Inter dimanche 15 décembre.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

"Je souhaite que le monde d'après soit le grand retour de l'Europe", déclare ce mardi 26 mai sur France Inter le ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian.

Il estime que l'Europe doit affirmer "sa souveraineté" et retrouver "son autonomie". "Je pense en particulier à l'autonomie dans le domaine de la santé, qui a été particulièrement sensible au cours de cette crise, mais aussi l'autonomie dans le domaine alimentaire", explique Jean-Yves Le Drian.

Un plan de relance moteur pour l'Europe

L'initiative franco-allemande d'un plan de relance de 500 milliards d'euros a été un événement qui a mis en lumière plusieurs points, dont "la nécessité d'avoir une souveraineté européenne dans le domaine de la santé, à la fois dans le domaine de la prévention, dans le domaine de la production, dans le domaine de la recherche, dans l'action pour qu'il y ait des stocks stratégiques communs".

Sur ce plan, Jean-Yves Le Drian juge qu'il est "important, essentiel qu'il y ait un accord franco-allemand pour déterminer les conditions de la relance", et considère, face aux réticences de certains pays européens, "que la force du message apporté par cette initiative franco-allemande sera de nature à renverser la table".