Cet article date de plus de trois ans.

La mairie de Paris annonce une prolongation de la trêve hivernale jusqu'au printemps 2021

Au plan national, à ce stade, le gouvernement a prolongé la trêve hivernale jusqu'en juillet. "Pas suffisant", selon la mairie de Paris, qui décrète "une année blanche" dans la capitale.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Ian Brossat, adjoint au Logement de la maire de Paris, manifeste contre la réforme des retraites, le 20 février 2020, à Paris. (RICCARDO MILANI / HANS LUCAS / AFP)

La mairie de Paris va plus loin que le gouvernement. La trêve hivernale sera prolongée "jusqu'en octobre" dans les logements sociaux de la capitale pour les locataires qui "n'arrivent pas à payer leur loyer", a annoncé, vendredi 15 mai, l'adjoint PCF en charge du Logement, Ian Brossat. Cette mesure "permettra de faire le pont avec la trêve suivante [du 1er novembre au 31 mars] et d'avoir une année blanche", a-t-il précisé.

La semaine dernière, l'exécutif avait annoncé un nouveau report jusqu'au 10 juillet de la trêve hivernale des expulsions locatives. "C'est bien, mais pas suffisant", juge Ian Brossat dans une interview au Parisien. "La crainte est d'avoir beaucoup de familles qui se retrouveraient sous la menace d'une expulsion ou à la rue au cœur de l'été."

"Une augmentation notable" des impayés

Pendant la période, les locataires concernés "pourront payer de toutes petites sommes en attendant que leur situation s'améliore", assure l'adjoint. La mesure ne concernera pas "ceux qui font l'objet d'un congé pour trouble de jouissance".

"Depuis le 15 mars, 7 500 familles (sur 200 000 logements sociaux de la ville de Paris) se sont retrouvées pour la première fois en situation d'impayé, explique Ian Brossat. C'est une augmentation notable par rapport à une période normale. Et c'est évidemment un bilan provisoire."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.