Italie : 60 millions d’habitants placés en quarantaine

Pour enrayer la propagation du coronavirus, le gouvernement italien a annoncé lundi 9 mars que les 60 millions d'habitants étaient désormais placés en quarantaine. 

France 2

La barre des 10 000 cas sera sans doute bientôt franchie en Italie. Aux grands maux les grands moyens, le président du Conseil place le pays en quarantaine"Il n'y aura plus de zone rouge dans la péninsule, l'Italie toute entière deviendra une zone protégée", a ainsi déclaré Guiseppe Conte lundi 9 mars. Tout le nord de l'Italie avait déjà été décrété zone rouge. Les déplacements sont interdits sauf pour travailler, se ravitailler ou se faire soigner. La situation est critique dans les hôpitaux submergés par les malades. Dans les prisons, les scènes de mutinerie se multiplient à Modène, Milan, Foggia ou Pavie. 

L'Italie à l'arrêt

"Quand je vois le comportement de nos hommes politiques, je me dis que c'est vraiment le chaos", témoigne un Italien. Le pays tout entier va se figer. Les écoles resteront fermées jusqu'au 3 avril, le championnat professionnel de football est suspendu et Venise n'a jamais semblé aussi belle, mais peut-être aussi triste, vidée de tous ses touristes. 

Le JT
Les autres sujets du JT
A Rome (Italie), des passants portent un masque de protection contre le coronavirus Covid-19, le 6 mars 2020. 
A Rome (Italie), des passants portent un masque de protection contre le coronavirus Covid-19, le 6 mars 2020.  (BARIS SECKIN / ANADOLU AGENCY / AFP)