Infographie Rentrée scolaire : on vous résume les principales dispositions du protocole sanitaire dans les écoles, collèges et lycées

Le niveau 2 du protocole sanitaire s'appliquera à partir de jeudi dans les écoles de l'Hexagone et de Corse.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.

Une nouvelle rentrée scolaire marquée par la crise sanitaire. Quelque 12,4 millions d'élèves retournent en classe jeudi 2 septembre dans des conditions particulières. Dans les établissements scolaires de l'Hexagone et de Corse, c'est le niveau 2 du protocole sanitaire publié en juillet qui s'applique. Le niveau adopté dans chaque établissement pourra toutefois être abaissé ou relevé en fonction des données locales d'évolution de la pandémie, selon l'échelle à quatre niveaux prévue par le ministère.

Accueil des élèves, port du masque, activités physiques et sportives… Franceinfo résume en un tableau les mesures sanitaires qui s'appliqueront en principe dans les écoles maternelles, élémentaires, les collèges et les lycées.

Protocole sanitaire appliqué dans les écoles de l'Hexagone et de Corse à partir de la rentrée du 2 septembre 2021. (PIERRE-ALBERT JOSSERAND / FRANCEINFO)

Tous les élèves accueillis en présentiel

Fini les cours à distance, le gouvernement fait "le choix des écoles ouvertes", comme l'a récemment expliqué le ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer, dans les colonnes du Journal du dimanche (abonnés). Ainsi, tous les élèves des établissements de l'Hexagone et de la Corse, de la maternelle au lycée, retourneront en classe.

Le protocole sanitaire prévoit la fermeture d'une classe de primaire (maternelle et élémentaire) dès la détection d'un cas de Covid-19. Dans cette situation, les enseignements se poursuivront à distance. Au collège et au lycée, en cas de contamination dans une classe, seuls les élèves cas contacts non vaccinés devront s'isoler sept jours et suivre les cours à distance. Les élèves vaccinés resteront quant à eux en présentiel. Les collégiens cas contacts de moins de 12 ans, qui ne sont pas éligibles à la vaccination, seront placés en distanciel en cas de contamination au sein de leur classe.

Le masque obligatoire en intérieur du CP à la terminale

Dans les salles de classe et dans les autres espaces clos, les élèves des écoles élémentaires, des collèges et des lycées doivent porter le masque. Pour les élèves des écoles maternelles, le port du masque est en revanche "proscrit", précise le protocole sanitaire. Pour le personnel, le masque est obligatoire dans l'ensemble des établissements scolaires.

En extérieur, notamment dans la cour de récréation, le port du masque n'est exigé ni pour les élèves ni pour le personnel, sauf mesures contraires prises par les autorités locales.

Les locaux aérés et désinfectés régulièrement

Outre le respect des gestes barrières, comme le port du masque et le lavage des mains, le protocole sanitaire donne une place importante à l'aération et à la désinfection des locaux. Les salles de classe ainsi que tous les autres locaux occupés pendant la journée devront être aérés au moins 15 minutes avant l'arrivée des élèves le matin, pendant chaque récréation, entre les cours, au moment du déjeuner et pendant le nettoyage des locaux. Une aération d'au moins cinq minutes doit également avoir lieu toutes les heures.

L'installation de capteurs CO2, à la charge des collectivités locales, est seulement recommandée. Les purificateurs d'air peuvent eux être "utiles pour certaines salles impossibles à aérer suffisamment par les fenêtres", estime Jean-Michel Blanquer.

Par ailleurs, les tables et les bureaux doivent être nettoyés au moins une fois par jour. Les surfaces les plus fréquemment touchées, comme les poignées de portes, doivent être désinfectées plusieurs fois par jour. Une désinfection quotidienne des objets partagés entre les élèves (ballons, livres, crayons...) est également recommandée.

Le brassage des élèves limité

Pour limiter le brassage entre les élèves de l'école, les récréations seront organisées par groupe (classe, groupe de classes ou niveau). Lorsque que le brassage entre classes est impossible à éviter, notamment au lycée, les élèves seront répartis par niveau. En cas de "difficultés importantes d’organisation", les récréations pourront être remplacées par des temps de pause en classe, prévoit le protocole sanitaire.

De manière générale, "les déplacements des élèves doivent être limités, organisés et encadrés", selon le protocole. Il est ainsi recommandé d'attribuer une salle à chaque classe. L'arrivée et le départ des élèves dans l'établissement peuvent également être étalés dans le temps pour éviter les regroupements.

La distanciation physique doit être maintenue entre les élèves de groupes différents. Entre élèves du même groupe, la distanciation ne s'impose pas à l'école maternelle. En revanche, dans les écoles élémentaires, les collèges et les lycées, une distance d'au moins un mètre entre les élèves doit être respectée à l'intérieur, notamment en classe.

Les activités physiques en extérieur privilégiées

Les activités physiques et sportives en extérieur doivent être privilégiées. La pratique sportive en intérieur est toutefois possible, à l'exception des sports de contact (rugby, boxe...), si elle se fait "dans le respect d'une distanciation adaptée à l'activité", poursuit le protocole.

Les services de cantine adaptés

Du côté de la restauration scolaire, les plages horaires et le nombre de services doivent être adaptés pour "limiter les flux et la densité d'occupation". Lorsque c'est possible, les élèves doivent éviter de manger face à face ou côte à côte. Ceux des écoles maternelles et élémentaires déjeunent si possible chaque jour à la même table.

La mise en place d'un service individuel pour les couverts et le plateau est recommandée. Les tables du réfectoire sont nettoyées et désinfectées, a minima, après chaque service.

Certaines sorties scolaires soumises au pass sanitaire

En ce qui concerne les sorties scolaires, les élèves ne doivent pas présenter de pass sanitaire dans les lieux "qui disposent de créneaux réservés à l'activité scolaire" comme les piscines ou les bibliothèques, a expliqué Jean-Michel Blanquer au JDD. Si cette sortie est organisée dans un lieu susceptible d'accueillir au même moment du public, comme un musée, le "pass sanitaire s'appliquera", a précisé le ministre. A compter du 30 septembre, le pass doit être étendu aux adolescents à partir de 12 ans.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.