Guantanamo : l'interminable procès du 11-Septembre suspendu pour cause de Covid-19

Le juge présidant le procès a décidé vendredi de suspendre les audiences préliminaires après avoir été informé d'un cas confirmé parmi les journalistes ayant couvert les audiences la semaine dernière.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le centre de détention militaire de haute sécurité situé sur la base navale américaine de Guantenamo, dans le sud-est de Cuba, le 7 septembre 2021. (PAUL HANDLEY / AFP)

Une nouvelle interruption. Le procès du cerveau présumé des attentats du 11-Septembre, Khalid Sheikh Mohammed, et de quatre autres accusés a été suspendu vendredi 17 septembre, en raison d'une alerte au Covid-19 au sein du tribunal militaire de la base navale américaine de Guantanamo, à Cuba.

Selon un responsable du tribunal, le juge présidant le procès a décidé de suspendre les audiences préliminaires après avoir été informé d'un cas confirmé de Covid parmi les journalistes ayant couvert les audiences la semaine dernière. Une deuxième personne ayant participé aux audiences a ressenti des symptômes mais le cas n'a pas été confirmé.

Neuf ans d'audiences

L'audience de vendredi aurait dû être la dernière, après deux semaines de réunions préliminaires dirigées par le nouveau juge en charge du procès. Le colonel Matthew McCall s'était dit décidé à voir du "mouvement" après neuf ans d'audiences, interrompues pendant 18 mois en raison de la pandémie.

Comme le rappelle le Huffington Post, l'annonce des accusations initiales de terrorisme et du meurtre de 2 976 personnes s'était tenue en février 2008. Mais il a fallu attendre le 5 mai 2012 pour que se tienne la première audience et depuis, des dizaines d’autres ont eu lieu, toutes préliminaires.

Les tribunaux militaires exigent des avocats de l'accusation et de la défense, des juges et des greffiers qu'ils se déplacent à Guantanamo, mais une salle d'audience reliée à la base américaine par vidéo vient d'ouvrir près de Washington pour permettre des audiences à distance.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.