Cet article date de plus d'un an.

Grand témoin : un médecin en première ligne

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Grand témoin : un médecin en première ligne
Article rédigé par
F. Mathieux, P. Juvigny, W. Kamli, L. Harper, I Cavaletto - France 3
France Télévisions

Un hommage sera rendu aux soignants dans le cadre de la cérémonie du 14-Juillet. Le 19/20 a rencontré une urgentiste à l’hôpital de Colmar, dans le Haut-Rhin. 

Deux mois durant, Claudia Chatelus, une médecin urgentiste a mené sans répit le combat contre la pandémie de Covid-19, à Colmar (Haut-Rhin). Jamais elle ne s’est pensée héroïque, mais elle dit être partie au front comme un soldat et elle a écrit son journal de guerre, intitulé Ma guerre du Covid. “On était vraiment dans une situation, je pense, de guerre, vous savez, quand vous rentrez au service et qu’il y a cette tension permanente, qu’il y a de plus en plus de gens, qu’il y a un balai d’ambulance…”, raconte-t-elle.

“Un retour à la normale”

À un moment elle s’est même dit qu’elle n’allait pas tenir. “Vous arrivez à un sommet dans l’épuisement et vous vous dites : ‘ce n’est pas possible’”, ajoute la doctoresse. Aujourd’hui, sa plus grande crainte réside dans le fait qu’on ne tire pas les leçons de la crise et que tout redevienne comme avant. “On le voit déjà, aujourd’hui, on est dans un retour à la normale”, commente Claudia Chatelus, dépitée. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.