Gel hydroalcoolique et soleil font-ils bon ménage ?

Est-il risqué d'exposer ses mains au soleil après les avoir enduites de gel hydroalcoolique ? Les dermatologues mettent en garde et pointent du doigt certains problèmes cutanés.

FRANCE 2

C'est un danger que beaucoup ignorent. Au soleil, à la plage ou sur les terrasses de café, l'utilisation du gel hydroalcoolique pour se laver les mains peut irriter gravement la peau. À Poitiers (Vienne), les badauds avouent leur étonnement. "Je ne savais pas ça. Je l'ai utilisé à la sortie du café et je suis au soleil", avoue une femme. "Je crois qu'il faut en mettre. Car quand on sait que c'est le seul produit qui puisse tuer les virus, il faut le mettre. On a entendu pendant trois mois tout et son contraire, alors aujourd'hui, on regarde ça avec un peu de distance", rapporte un homme.

Toujours se laver les mains

Mais pour les dermatologues qui lancent l'alerte, le gel hydroalcoolique peut provoquer des rougeurs, une forme d'urticaire et des sensations de brûlures. "Si vous êtes à la plage, utilisez le gel hydroalcoolique si vous ne pouvez pas faire autrement parce que s'exposer au soleil après en avoir mis peut provoquer des tâches brunes sur le long terme alors que si vous utilisez l'eau des douches publiques, le virus s'en va", indique une spécialiste. L'utilisation du gel hydroalcoolique est donc à éviter cet été. Mais se laver les mains reste un geste barrière important et essentiel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une bouteille de gel hydroalcoolique à l\'entrée d\'un musée de Toulouse (Haute-Garonne), le 21 mai 2020.
Une bouteille de gel hydroalcoolique à l'entrée d'un musée de Toulouse (Haute-Garonne), le 21 mai 2020. (ADRIEN NOWAK / HANS LUCAS / AFP)