Etats-Unis : Martin Scorsese, Clint Eastwood et Sofia Coppola appellent à secourir les salles de cinéma

Dans une lettre adressée au Congrès, plus de 70 réalisateurs demandent aux parlementaires de nouvelles aides pour aider l'industrie à traverser la pandémie de coronavirus.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le réalisateur américain Martin Scorsese lors de la première de son film "The Irishman" à Los Angeles, le 24 octobre 2019. (MARIO ANZUONI / REUTERS)

Un secteur en péril. Plus de 70 réalisateurs et réalisatrices, dont Martin Scorsese, Clint Eastwood, James Cameron, Barry Jenkins ou Sofia Coppola, ont apporté mercredi 30 septembre leur soutien aux propriétaires de salles de cinéma aux Etats-Unis. Ces derniers réclament de l'aide financière pour compenser les effets de la crise sanitaire du coronavirus, disant craindre pour l'avenir de l'industrie.

Dans une lettre adressée aux chefs de file du Sénat et de la Chambre des représentants, ils assurent que les salles obscures américaines pourraient "ne pas survivre à l'impact de la pandémie" sans aide fédérale. Ils demandent au Congrès de rediriger les fonds non dépensés du programme d'aide au coronavirus vers le cinéma ou d'adopter de nouvelles lois qui aideraient le secteur à surmonter la crise, précisent The Guardian et Hollywood Reporter (en anglais).

Les salles fermées à Los Angeles et New York

La crise sanitaire a contraint les salles de cinéma américaines à fermer à la mi-mars. Si les grandes chaînes ont repris leurs activités dans de nombreuses villes, avec cependant des capacités réduites, le rideau reste fermé à Los Angeles et New York, les deux principaux marchés du pays. Les efforts destinés à attirer des spectateurs ont eu peu d'effets, d'autant que les studios de Hollywood ont repoussé à l'an prochain la sortie de certains blockbusters tels que Top Gun 2. Sans aide, 69% des petites et moyennes salles de cinéma seront contraintes à déposer le bilan ou à fermer définitivement, est-il écrit dans la lettre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.