Epidémie : faut-il vacciner massivement contre la grippe ?

Pour éviter d’encombrer les services de soin, le gouvernement incite les Français à se faire massivement vacciner contre la grippe saisonnière.

France 2

"Se faire vacciner, cela éviterait d’ajouter une épidémie de grippe à l’épidémie du Covid-19. L'an dernier, près de 8 100 malades sont morts de la grippe", explique Saada Soubane, journaliste de France Télévisions, sur le plateau du 19/20. Avant de souligner que l’enjeu concerne également l’engorgement des hôpitaux. "L’année dernière toujours, 1800 patients atteints de la grippe étaient placés en réanimation."

Faciliter le diagnostic

"Les symptômes des deux maladies sont similaires : nez qui coule, fièvre", explique Saada Soubane, qui affirme ensuite que si un patient présente alors ces symptômes, et qu’il est vacciné contre la grippe, le diagnostic sera plus facile à faire pour le corps médical. "Le principe cette année, c’est de vacciner en priorité les personnes jugées à risque, les personnes âgées de plus de 65 ans, les malades chroniques, les femmes enceintes et le personnel de santé" ajoute-t-elle. Douze millions de personnes sont concernées : "13 millions de doses ont déjà été commandées pour la campagne de cet hiver", explique la journaliste. Il s’agit d’un million de doses de plus que l’année dernière.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vaccin contre la grippe (photo d\'illustration).
Vaccin contre la grippe (photo d'illustration). (PHILIPPE HUGUEN / AFP)