Epidémie de coronavirus 2019-nCoV : les Philippines signalent le premier mort hors de Chine

La victime est un Chinois de 44 ans, originaire de la ville de Wuhan, où est apparu le virus.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un membre de l'équipe médicale d'un hôpital de Manille (Philippines) s'habille d'une tenue de protection alors que son établissement accueille des patients suspectés d'être contaminés par le nouveau coronavirus, le 30 janvier 2020. (TED ALJIBE / AFP)

Les Philippines ont signalé, dimanche 2 février, le premier décès en dehors de la Chine d'une personne atteinte du nouveau coronavirus 2019-nCoV, a annoncé le représentant de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) aux Philippines. La victime, morte dans un hôpital de Manille, est un Chinois de 44 ans originaire de la ville de Wuhan, où a émergé ce virus.

D'après le représentant philippin de l'OMS, ce Chinois a été infecté avant son arrivée aux Philippines. Cet homme était arrivé aux Philippines en compagnie d'une Chinoise de 38 ans qui a également été testée positive au virus, a déclaré le secrétaire d'Etat à la Santé. Cette femme, actuellement en cours de rétablissement dans un hôpital, a été le premier cas de coronavirus recensé aux Philippines.

Frontières fermées aux Chinois

L'annonce de ce décès est intervenue peu de temps après la décision des Philippines de ne plus accepter de voyageurs étrangers en provenance de Chine. 

Le gouvernement philippin a également conseillé à ses ressortissants de ne pas se rendre en Chine continentale, à Hong Kong et à Macao.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.