En direct du monde, France info

En Pologne, le rap du chef de l'Etat au profit du système hospitalier contre le coronavirus

Une vidéo diffusée sur YouTube a fait beaucoup de buzz ces derniers jours en Pologne : le président de la République, Andrzej Duda, a enregistré la semaine dernière un rap au profit des hôpitaux.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le président polonais Andrzej Duda lors de sa participation au challenge pour récolter des fonds au profit des hôpitaux
Le président polonais Andrzej Duda lors de sa participation au challenge pour récolter des fonds au profit des hôpitaux (CAPTURE D'ECRAN YOUTUBE)

Andrzej Duda participe comme des centaines d’artistes et de personnalités polonaises au Hot16Challenge, un défi lancé par des artistes polonais. Le principe : écrire, enregistrer 16 vers de rap, d’où le nom du défi, et diffuser la vidéo. En-dessous de celle-ci, un lien renvoie vers un site internet de financement participatif, via lequel on peut donner de l’argent destiné au personnel médical luttant contre le coronavirus. Quand une personne a terminé son rap, elle en nomme quatre autres qui doivent elles aussi se soumettre à l’exercice.

C’est un rappeur polonais qui a nommé le président. Défi accompli donc, même si ça a été un peu la panique au palais présidentiel quand Duda a appris sa nomination, et quand il a dû enregistrer sa prestation. On le voit dans la vidéo : le président n’est pas hyper à l’aise dans l’exercice, il tient une tablette dans sa main pour se rappeler les paroles. Au début de l’enregistrement, il tente un regard caméra un peu ténébreux, sans grand succès. Et avec sa cravate bien serrée, sa chemise blanche, ça ne colle pas.

Challenge musical... et stratégie politique

Les critiques lui sont tombés dessus : "Aucun rythme, et on ne comprend pas ce qu’il veut dire." Andrzej Duda répète plusieurs fois une phrase nébuleuse, tirée du Talmud. La métaphore rend hommage aux soignants. 
La vidéo a déjà été vue huit millions de fois sur Youtube. Et plus de 600 000 euros ont été recueillis depuis le début du mois pour aider les hôpitaux, grâce à tous les raps réalisés dans le cadre du Hot16Challenge. Les critiques soulignent également qu’en février dernier, le président-rappeur a signé une loi donnant 500 millions d’euros à la télévision publique, plutôt qu’au système de santé. Il s’est certes rattrapé depuis, promettant des dépenses supplémentaires, surtout depuis le début de l’épidémie de coronavirus. Mais l’épisode a laissé beaucoup de traces et n’est pas prêt d’être oublié. 

Il y a une élection présidentielle dans quelques semaines, et cette participation au Hot16Challenge est une manière comme une autre de toucher les plus jeunes électeurs. Andrzej Duda s’est aussi récemment inscrit sur Tiktok, le réseau social des adolescents.Pour l’anecdote, le président a nommé son Premier ministre, pour qu'il participe lui aussi au challenge : on attend toujours la vidéo de Mateusz Morawiecki.

Le président polonais Andrzej Duda lors de sa participation au challenge pour récolter des fonds au profit des hôpitaux
Le président polonais Andrzej Duda lors de sa participation au challenge pour récolter des fonds au profit des hôpitaux (CAPTURE D'ECRAN YOUTUBE)