DIRECT. Déconfinement : un hommage aux soignants sera rendu lors des cérémonies du 14-Juillet

Les modalités de la célébration de la Fête nationale restent toutefois encore floues, et les festivités dépendront de l'évolution de la pandémie.

Une soignante enfile du matériel de protection contre le Covid-19, le 1er avril 2020 à Paris.
Une soignante enfile du matériel de protection contre le Covid-19, le 1er avril 2020 à Paris. (BERTRAND GUAY / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Des blouses blanches honorées au même titre que les uniformes. Emmanuel Macron souhaite "que la fête nationale soit une occasion supplémentaire de manifester l'hommage et la reconnaissance de la nation à tous ceux qui se sont engagés dans la lutte contre le Covid-19", a indiqué mercredi 13 mai la porte-parole du gouvernement. Les modalités de la célébration de la Fête nationale restent toutefois encore floues, et les festivités dépendront de l'évolution de la pandémie. Suivez notre direct consacré au déconfinement.

Des soignants distingués par la Légion d'honneur. Lors d'une conférence de presse à l'issue du conseil des ministres, Sibeth Ndiaye a également indiqué qu'une promotion unique de la Légion d'honneur et de l'Ordre national du mérite sera publiée le 1er janvier 2021, et comprendra "une part importante de personnes ayant contribué à la lutte contre le virus à tous les niveaux et dans tous les domaines d'activité".

Lourdes se déconfine. Le sanctuaire de Lourdes (Hautes-Pyrénées), fréquenté chaque année par des millions de personnes, rouvrira partiellement ses portes samedi "pour les pèlerins individuels de proximité", a annoncé mercredi 13 mai le Sanctuaire. La grotte où, selon la religion catholique la Vierge Marie est apparue à Bernadette Soubirous en 1858, ne sera pas directement accessible aux visiteurs, a précisé le service de communication. Le Sanctuaire avait fermé ses portes le 17 mars, en raison de la pandémie de coronavirus. Il s'agit de la fermeture la plus longue de son histoire.

Quelques plages ouvertes dans le Finistère et en Loire-Atlantique. La réouverture des plages avant le 1er juin est autorisée sur demande du maire et validation du préfet. Certains arrêtés ont pris effet, mercredi, sur le littoral français, dans le nord du Finistère et en Loire-Atlantique. C'est notamment le cas au Conquet, à l'ouest de Brest, où deux plages de la commune seront accessibles au public de 7 heures à 20 heures. Celles de la Baule et de Pornichet seront ouvertes à partir de 8 heures. Les apéros ou les rassemblements de plus de dix personnes restent interdits.

Anne Hidalgo espère une réouverture des terrasses parisiennes "début juin". C'est le souhait formulé par la maire de Paris. "Début juin, si le conseil scientifique est d'accord et si le gouvernement est d'accord, les terrasses rouvriront", a-t-elle déclaré au micro de BFMTV et RMC, mercredi.

Rendez-vous à l'Elysée pour un premier point d'étape. Emmanuel Macron préside le premier Conseil des ministres depuis le début du déconfinement. L'exécutif doit adopter, lors d'une réunion entièrement consacrée à l'épidémie, une longue série de projets de loi habilitant les dizaines d'ordonnances prises dans l'urgence dans de nombreux domaines, de l'économie à la justice en passant par l'éducation et le travail.

Fin de la période de "tolérance" dans les transports. Depuis lundi, des attestations de déplacement dans les transports en Ile-de-France sont nécessaires si l'on réalise un trajet aux heures de pointe. Les autorités avaient promis une "tolérance pour les premiers jours" et les sanctions sont appliquées à partir de mercredi, avait prévenu le secrétaire d'Etat aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #DECONFINEMENT

00h00 : Faisons un dernier point sur l'actualité de cette journée.

Le bilan en France dépasse les 27 000 morts, après le dernier rapport de la DGS qui dénombre 83 morts supplémentaires en 24 heures. On vous explique ici comment bien lire ces chiffres et ici pourquoi il n'est pas forcément pertinent de comparer les taux de mortalité entre les pays.

Pour Emmanuel Macron, la France "est sur la bonne voie", mais "un reconfinement reste possible", explique le président aux présidents de région.

Le groupe pharmaceutique français Sanofi se retrouve au cœur d'une polémique après les déclarations d'un de ses dirigeants, qui assure que les Etats-Unis seront prioritaires pour la fourniture d'un éventuel vaccin.

• Le Parlement a adopté définitivement la proposition de loi de lutte contre la haine en ligne. Le texte prévoit pour les plateformes et les moteurs de recherche l'obligation de retirer sous 24 heures les contenus "manifestement" illicites.

Rendez-vous demain à six heures pour la suite de ce live.

23h47 : La saison touristique tourne à la piquette pour les viticulteurs pour qui les dégustations sur la route des vins représentent la moitié du chiffre d'affaires. Reportage de France 3 en Alsace.




(FRANCE 3)

23h40 : Christian Estrosi ne lâche pas l'affaire. Le maire de Nice a publié un troisième arrêté pour rendre le port du masque obligatoire "dès que l'on ne peut pas avoir un mètre de distance". Explications par ici.

23h30 : Ce reportage de France 2 va faire plaisir à ceux qui nous posent inlassablement la question de la réouverture des cures thermales dans les commentaires. Spoiler : ce n'est pas pour tout de suite.

(FRANCE 2)

23h13 : @bsr.lolo83 Si les règles restent en l'état actuel, ce n'est pas un motif impérieux pour embarquer dans un avion pour faire plus de 100 km. Mais d'ici au 15 juin, Edouard Philippe doit faire des annonces sur une éventuelle deuxième phase du déconfinement, qui pourrait passer par un nouvel assouplissement des règles. De la même façon, au niveau européen, une réouverture progressive des frontières est souhaitée par la commission européenne à l'approche des congés d'été. Bref, je pourrai vous répondre dans quinze jours :-)

23h10 : Bonjour, ayant une fille à l'étranger, aux Pays-Bas précisément, est-ce qu'elle pourra prendre l'avion pour se rendre en France à compter de la mi juin. Merci

22h58 : Depuis mars, plus d’un million d’entreprises ont réclamé le chômage partiel. Pour l’heure, 12,4 millions de salariés en bénéficient. Mais le gouvernement va réduire sa prise en charge progressivement en juin. Ce qui ne va pas sans poser des problèmes à certaines entreprises, dont l'activité n'a pas redémarré. Reportage de France 2.




(FRANCE 2)

22h36 : @anonyme Jusqu'au bout, j'oublierai ! Merci !



22h34 : Bonsoir Pierre, Les gestes barrière; rappeler, il vous faudra...

22h34 : @Olivia 64 Si j'en crois cette députée LREM, la garde d'enfants par les grands parents ne fait pas partie des motifs impérieux de déplacement. Selon Olga Givernet, députée de l'Ain, avec la reprise du travail des parents, "il y a un besoin d'aide à la logistique familiale".

22h33 : Bonjour, j’ai une petite question technique : la garde d’enfant, qui constitue l’un des motifs dérogatoires à l’interdiction de se déplacer à plus de 100 km de son domicile, englobe-t’elle le droit de visite / d’hébergement des grands-parents envers leurs petits enfants prévu à l’article 371-4 du Code Civil ?Beaucoup de grands-parents dans mon entourage (dont mes propres parents) regrettent en effet de ne pas pouvoir revoir leurs petits enfants du fait de cette limitation des déplacements alors que d’autres grands-parents domiciliés à moins de 100 km de leur famille peuvent sans problème exercer ce droit…Je vous remercie par avance de votre réponse.

22h29 : @Melody 2411 C'est en tout cas un motif impérieux de déplacement. Si jamais vous tombez sur un agent zélé qui vous dresse une contredanse, il sera toujours possible de contester l'amende en obtenant un justificatif d'ici là.

22h28 : Bonjour, Demain je dois me rendre à 230 km de chez moi, afin de porter assistance a ma grand mère qui ne peux se débrouiller seule. J'ai mon attestation pour dépasser les 100km, malheureusement je n'ai aucun justificatif à fournir aux forces de l'ordre en cas de contrôle, pour justifier l'état de santé de ma grand-mère. Est-ce que je risque une amande ? Merci de votre réponse.

22h20 : Les applaudissements d’hommage à 20 heures ont parfois faibli, et les soignants peuvent avoir le sentiment d’avoir perdu le soutien dont ils bénéficiaient. France 2 prend le pouls d'une profession lessivée.




(FRANCE 2)

22h04 : "Je pense que c'est important de laisser la liberté à chacun de décider s'il veut ouvrir ou pas le dimanche pendant les deux, trois ou quatre mois qui viennent. Les Français ont terriblement épargné pendant ces jours. C'est 50 à 60 milliards d'épargne de précaution supplémentaire. Il faut bien que cette épargne, on la retrouve à un moment donné dans la consommation."

Sur franceinfo, l'ancien ministre de Nicolas Sarkozy revient sur une de ses propositions pour relancer l'économie.

22h00 : Pas à ma connaissance, et effectivement, cette mesure est toujours appliquée, déconfinement ou pas.

22h00 : Bonjour, la Poste a t elle annoncé une date de levée de la restriction d'envoi des colis à 15kg ? Initialement c était pendant la durée du confinement mais cette mesure cours toujours...Merci

21h52 : Bonjour, Je suis soignante moi aussi . Je partage tout à fait ce coup de gueule . Je ne suis pas une héroïne mais simplement une professionnelle qui remercie les habitants de ma ville de leur soutien . Mais la brosse à reluire de certains hommes et femmes politique , les médailles , les primes qui vont mettre la zizanie entre ceux qui y auront droit ou pas (surtout qu’ il n’y a aucun décret d’application ) ça suffit . Respectez nous d’abord et avant tout . Reconnaissez notre travail en revalorisant nos salaires bloqués depuis si longtemps et donnez nous les moyens matériels et humains pour prendre en charge avec humanité nos patients et résidents .

21h52 : Le coup de gueule d'une première soignante a fait des émules dans les commentaires.

21h43 : @Cécilia Nous avons réalisé une infographie qui résume très bien tout ça, même si je dois vous avouer avoir galéré pour mettre correctement le mien quand j'en ai eu besoin.

21h41 : Je suis effarée du mauvais usage du port des masques (souvent sur le menton en pause en attendant de le mette ou le retirer...) pouvez vous bien expliquer comment le porter svp !!!

21h41 : Vous m'offrez l'occasion de recycler mon histoire de confiture, qui commence à devenir un classique de ce live :-) Prenons une analogie : vous tachez votre t-shirt avec de la confiture, c'est une galère à enlever. Vous vous tachez les mains avec de la confiture, ça part sans souci au savon. Les surfactants du savon, des molécules tensio-actives, permettent de détruire l'enveloppe du virus.

21h39 : Bonjour et merci pour votre super boulot. Question simple : pourquoi sur nos mains le corona virus ne résiste pas à un savonnage de quelques secondes à température ambiante, alors que sur un masque il faut un lavage d'une demi-heure à 60° pour en venir à bout ?

21h36 : @Nono C'est déjà le cas ! Comme le note Auto Plus, la garantie de votre voiture a été prolongée de trois mois lors de l'entrée en vigueur de la loi d'état d'urgence sanitaire du 23 mars dernier. Certains constructeurs ont même étendu cette prolongation légale.

21h35 : J'ai acheté une voiture en décembre avec une garantie de 6 mois, ma garantie sera t'elle prolongée car je n'ai pas eu l'occasion de beaucoup utiliser mon véhicule ?

21h33 : @sabrinak Si vous êtes en infraction, le tarif, c'est 135 euros par adulte.

21h30 : Bonjour. Concernant le deplacement des 100km, que se passe-t-il si une voiture avec plusieurs passagers est contrôlée ? Est-ce que ce sont tous les passagers qui seront verbalisés ? Ou le conducteur uniquement ? Merci

21h30 : Un gardien d'école a été écroué aujourd'hui par le tribunal d'Evry pour avoir attaqué à la hachette, sans toutefois le blesser, un policier intervenant alors qu'il fêtait bruyamment la fin du confinement avec des amis aux Ulis (Essonne). Il était en état d'ivresse au moment des faits.

21h28 : La fête est finie pour ceux qui comptaient se ravitailler en tabac et en carburant de l'autre côté de la frontière. La préfecture des Pyrénées-Atlantiques annonce ce soir un renforcement des contrôles à la frontière avec l'Espagne après deux jours de bouchons monstres en direction des "ventas" espagnoles, où alcools et tabac sont moins chers.

21h16 : @Epistolaire Je ne sais pas s'il est possible de désinfecter la machine entre chaque usager, mais La Poste indique que la fréquence de nettoyage a été augmentée. Je vous rappelle que vous pouvez vous désinfecter les mains au gel hydroalcoolique, souvent en libre service dans les agences postales, après avoir laborieusement tapé l'adresse de votre destinataire dessus :-)

21h09 : Je suis assez choquée par le manque de moyens sanitaires mis en place dans mon bureau de Poste (Lyon) : à quoi bon faire respecter la distance physique entre les clients quand les écrans des machines (pour les remises de chèque ou les affranchissements) ne sont pas nettoyés entre chaque utilisateur?? Cela se passe -t-il ainsi dans tous les bureaux de Poste? Qui décide de la procédure sanitaire?

21h08 : Tout à fait, parce que, notamment pour les masques, c'est ça où sont concentrées toutes les gouttelettes que vous émettez et celles que les autres ont pu émettre en votre direction. On sait que le virus peut survivre assez longtemps, plusieurs heures, sur du plastique ou du papier.

Je vous remets ici la fiche du ministère de la Santé sur les masques, c'est toujours utile. On y lit que, quand vous mettez votre masque à la poubelle, "un double emballage est recommandépour préserver le contenu du premier sac en cas de déchirure du sac extérieur, lors de la collecte".

21h02 : Bonsoir FI et merci pour votre travail remarquable Je suis stupéfaite et en colère de voir des masques et gants jetés par terre! Sans même parler de pollution, nous sommes censés les jeter dans une poubelle FERMÉE, c est qu il y a une raison. Savez vous s il y a un risque de transmission par ce biais?

21h05 : @Bonsoir Hélas, il va falloir vous rabattre sur le chinage sur Internet, ou alors patienter jusqu'à mi-juillet, au mieux. "Il semblerait qu’aucune activité ne soit envisagée avant au moins mi-juillet, en fonction des phases de déconfinement. Les manifestations sont toutes annulées jusqu’à cette échéance", explique Angélique Decayeux-Ronnat, secrétaire du Cal’Doche, une revue spécialisée, à Paris-Normandie.

20h58 : Les brocantes nombreuses à cet époque vont elles avoir lieu ?

20h55 : Californie 1849, ruée vers l'or. France, 2020, ruée sur les tests. À peine sortis de leur confinement, les Français veulent savoir s’ils ont attrapé le virus. Ils se précipitent dans les laboratoires d’analyses pour obtenir un test sérologique. Reportage de France 2.



(FRANCE 2)

20h36 : Ils ne retourneront pas tous au bureau (en tout cas, nous, à franceinfo.fr, on reste à la maison probablement jusqu'à la rentrée). Mais il est vrai qu'il risque d'y avoir plus de monde dans les transports parisiens à partir de cette date. S'il est prévu d'augmenter la fréquence des trains jusqu'à la normale, on ne pourra pas pousser les murs du métro pour respecter le mètre de distanciation physique.

20h34 : La majorité des télétravailleurs en Ile de France étant toujours en télétravail, que se passera-t-il dans les transports à partir du 2 juin quand tous ces actifs retourneront au bureau ?

20h27 : @Stat Contre kem's avec le site du gouvernement qui reprend les données de Santé Publique France et qui donne les chiffres que la DGS nous a communiqués tout à l'heure.



20h09 : Bonsoir @latêtequitourne. Peut-être votre tête tourne-t-elle car vous avez la science infuse, ce qui n'est pas notre cas. Or, il y a un débat dans la communauté scientifique sur la possibilité d'obtenir cette fameuse immunité collective (entre autres, l'Institut Pasteur y croit, l'OMS demeure sceptique) et je me garderai bien de trancher la question dans ce live. Dont c'est aussi le principe de donner la parole à des opinions contradictoires.

20h09 : hier vous rapportiez les propos très sérieux de scientifiques qui expiquaient que l'immunité était un leurre et aujourd'hui vous rapportez ces propos d'autres scientifiques qui définissent les critères pour qu'une immunité puisse exister... (!) En fait vous vous empressez de répeter tout et son contraire, au kilomètre ! Mais pour nous il est impossible de savoir ou comprendre ! trop de news tue les news !

20h09 : 20 heures et des briquettes, faisons le point sur l'actualité de ce mercredi soir.

• Le bilan en France dépasse les 27 000 morts, après le dernier rapport de la DGS qui dénombre 83 morts supplémentaires en 24 heures. On vous explique ici comment bien lire ces chiffres et ici pourquoi il n'est pas forcément pertinent de comparer les taux de mortalité entre les pays.

• Pour Emmanuel Macron, la France "est sur la bonne voie", mais "un reconfinement reste possible", explique le président aux présidents de région.

• Les premières plages ont rouvert aujourd'hui dans le Finistère et sur la Côte atlantique. Pour la Méditerranée, il faudra attendre ce week-end.

• Le Parlement a adopté définitivement la proposition de loi de lutte contre la haine en ligne. Le texte prévoit pour les plateformes et les moteurs de recherche l'obligation de retirer sous 24 heures les contenus "manifestement" illicites.

19h53 : Même compte tenu de la marge d'erreur assez importante (de l'ordre de 2,8%), le chiffre est très loin d'un niveau suffisant pour atteindre une immunité collective permettant d'éviter une deuxième vague sans mesures de contrôle de l'épidémie. "Il faudrait qu'environ 65% de la population soit immunisée pour que l'épidémie soit contrôlée par l'immunité seule", écrivent les auteurs.

19h53 : Un peu en écho à l'étude espagnole dont je vous parlais il y a 10 minutes, une étude affirme que moins de 10% de la population a été infectée par le nouveau coronavirus en Ile-de-France et dans le Grand Est, les deux régions les plus touchées en France. L'étude estime à 4,4% le chiffre au niveau national (ce qui représente quand même 2,8 millions de personnes).

19h46 : Dans le détail, on compte 17 101 décès dans les hôpitaux et 9 973 décès dans les Ehpad.

19h44 : @Emeric Il doit s'agir d'un des rares mariages qui demeurent autorisés (qui implique par exemple un militaire devant se rendre sur un théâtre d'opérations), comme le prévoit l'article 75 du Code Civil. Mais pour que le mariage soit valide, il faut que les deux témoins soient présents, ce qui fait que je pense que votre cas se défend comme "motif familial impérieux" devant la maréchaussée qui vous contrôlera, pour peu que vous ayez sur vous l'indispensable paperasse.

19h43 : Bonjour. Habitant dans un autre pays européen que la France, je suis témoin pour un mariage en Bretagne fin mai. Sera t’il possible de m’y rendre?

19h40 : Environ 5% de la population espagnole aurait développé des anticorps liés à une contamination au coronavirus Sars-CoV-2, si l'on en croit les résultats préliminaires d'une étude menée conjointement par l'institut Carlos III pour la santé et l'Institut national des statistiques sur 90 000 personnes.

Le ministère de la Santé précise que la situation varie très largement d'une région à l'autre.

19h36 : Bonjour, un témoignage sur la reprise de écoles.J'ai deux enfants, un en CM2 et un en 6ème. En CM2, la reprise se fera deux jours par semaine, variables (soit lundi et mardi, soit jeudi et vendredi) sans repas fourni à midi.En 6ème, les enfants seront 15 par classe avec places attribuées, auront 50 m² de cour de récréation attribuée par demi-classe avec 15 minutes de créneau à midi pour manger à la cantine. Le mardi, où il n'a que deux heures de cours, il faudra qu'il reste en étude car pas de CDI. Et interdiction d'interagir avec les copains des autres classes.Donc on mettra le premier à l'école et on viendra récupérer à midi. On ne remettra pas le second en 6ème. Et on va s'organiser pour continuer à télétravailler. Franchement je suis admiratif des efforts déployés par les enseignants mais je ne vois pas l'intérêt de vouloir remettre tout le monde à l'école dans ces conditions.