Covid-19 : Emmanuel et Brigitte Macron annoncent avoir été vaccinés

Le président de la République l'a annoncé lundi sur Twitter.

Une femme reçoit une dose de vaccin Pfizer-BioNTech contre le Covid-19 à Garlan (Finistère), le 31 mai 2021.
Une femme reçoit une dose de vaccin Pfizer-BioNTech contre le Covid-19 à Garlan (Finistère), le 31 mai 2021. (FRED TANNEAU / AFP)
Ce qu'il faut savoir

"Vacciné !" C'est sur Twitter qu'Emmanuel Macron a annoncé lundi 31 mai que lui et son épouse Brigitte s'étaient fait vacciner contre le Covid-19. Le président de la République, qui avait contracté la maladie en décembre 2020, a encouragé l'ensemble des habitants de l'Hexagone à en faire autant. Le chef de l'Etat n'a pas précisé quel vaccin il avait reçu. Ce direct est désormais terminé.

 L'objectif de 30 millions de personnes ayant reçu une dose de vaccin contre le Covid-19 sera atteint le 10 juin. L'étape sera franchie avec cinq jours d'avance sur la date prévue par le gouvernement, estime Doctolib. La principale plateforme de prise de rendez-vous médicaux prévoit par ailleurs que le seuil de 50% de la population ayant reçu une première injection pourrait être franchi le 21 juin.

La vaccination ouverte à tous les adultes. Depuis lundi, tous les majeurs sont éligibles pour recevoir une injection. Il faudra toutefois s'armer de patience pour prendre rendez-vous. Les créneaux, qu'il est possible de réserver depuis jeudi, arrivent de manière "progressive" sur les plateformes de réservation (Doctolib, Keldoc, Maiia), selon Olivier Véran.

 Vers la fin des demi-jauges dans les collèges. Les demi-jauges dans les classes de 4e et 3e qui étaient encore en place dans 15 départements seront levées à partir de cette semaine. "Ça peut être progressif, il faut laisser le temps aux principaux de collège, aux professeurs et à toutes les équipes", a expliqué vendredi le ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer.

  Entrée en vigueur de l'isolement pour les voyageurs en provenance du Royaume-Uni. A compter du lundi 31 mai, les personnes en provenance du Royaume-Uni devront s'isoler pendant sept jours à leur arrivée en France. Cependant, le "contrôle systématique à domicile ne leur sera pas appliqué", a annoncé le ministère des Affaires étrangères. Les ressortissants étrangers ne résidant pas en France devront justifier d'un motif impérieux pour entrer sur le sol français depuis le Royaume-Uni.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

22h39 : Les voyageurs arrivant de France n'ont plus l'obligation de s'isoler 14 jours une fois en Italie. Mais attention, car le test PCR ou antigénique de 48 heures ne suffit pas. Il faut encore remplir un formulaire de localisation des passagers et avertir les autorités régionales de son déplacement. Nos confrères de France 3 Auvergne Rhône-Alpes font un point sur ces démarches impératives.

22h31 : Le nombre de malades du Covid-19 continue de diminuer dans les services de soins critiques avec 2 945 patients pris en charge (2 993 hier), selon Santé Publique France. Au total, 16 596 malades sont hospitalisés, contre 16 775 hier. A l'hôpital, 126 malades du Covid-19 sont décédés dans les dernières 24 heures, selon l'agence sanitaire.

21h40 : Tous les adultes qui le veulent peuvent se faire vacciner contre le Covid-19, sans aucune condition d'âge ou de comorbidité. Quelque 500 000 créneaux sont disponibles chaque jour, mais la capacité est-elle suffisante pour satisfaire une nouvelle demande ? Certains centres ont déjà recruté des saisonniers, expliquent nos confrères de France 2.




FRANCE 2

21h05 : Le Pérou a réévalué le nombre des personnes mortes du Covid-19 sur son sol. Celui-ci est passé de 69 000 à 180 000, après un travail du conseil technique mis en place en avril et composé d'experts indépendants et d'organismes internationaux. "Nous allons avoir des chiffres plus exhaustifs", a commenté la présidente du Conseil des ministres, Violeta Bermudez.

21h18 : Il est 21 heures. Voici les principaux titres de l'actualité :



• Le forcené traqué depuis hier en Dordogne a été grièvement blessé à la gorge par un tir de riposte et arrêté par les gendarmes du GIGN.

• Le Conseil constitutionnel a validé le projet de "pass sanitaire" du gouvernement. Son usage sera limité aux grands rassemblements.

Le directeur de l'Agence internationale de l'énergie atomique a fait part de ses inquiétudes concernant la situation de plusieurs sites iraniens non déclarés. Le stock d'uranium enrichi continue par ailleurs de s'accumuler.

• A partir de demain, les véhicules avec des vignettes Crit'Air 4 et supérieures – soit les plus vieux moteurs diesel et essence – ne pourront plus circuler en semaine à partir de demain dans la zone à faible émission du Grand Paris.

20h28 : Le maire PS de Muret (Haute-Garonne), André Mandement, commence à être un peu agacé. Chaque jour, "10% de personnes n’honorent pas leur rendez-vous" dans le centre de vaccination dont la commune a la charge. "Ce n’est pas responsable et pas très citoyen", explique-t-il à France 3 Occitanie, en évoquant de nombreux problèmes d'organisation.

20h04 : Emmanuel Macron, qui avait contracté le Covid-19 en décembre, a annoncé dans un tweet que lui et son épouse Brigitte se sont fait vacciner. "Pour nous protéger, pour protéger nos proches", a écrit le chef de l'Etat, après un premier tweet indiquant seulement : "vacciné !"

19h04 : A compter d'aujourd'hui, une quarantaine est imposée aux voyageurs en provenance du Royaume-Uni. Certains ont déjà annoncé qu'ils renonceraient à leur séjour en France, jugeant trop longs ces sept jours d'isolement. Ces nouvelles mesures pourraient représenter un frein touristique, explique France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur.

19h20 : Voici quelques exemples. Le variant B.1.1.7, d'abord identifié au Royaume-Uni, a été baptisé Alpha. Le B.1.351, identifié en Afrique du Sud, devient Beta, et le variant P.1, détecté au Brésil, Gamma. L'OMS a donné deux noms différents aux sous-lignées distinctes du variant B.1.617, apparu en Inde : B.1.617.2 devient Delta, et B.1.617.1 devient Kappa.

22h10 : B.1.617, B.1.1.7, B.1.351... Retenir les noms scientifiques des variants du Covid-19 s'avère être un véritable casse-tête mais l'Organisation mondiale de la santé va simplifier les choses en leur donnant des noms de lettres grecques. L'objectif est également d'éviter de stigmatiser les pays où les variant ont pu être identifiés.

18h23 : Le Conseil constitutionnel a validé le projet controversé de "pass sanitaire" du gouvernement. Il conditionnera l'accès aux grands événements de plus de 1 000 personnes. Ce "pass" pourra intégrer un test négatif, un justificatif de vaccination ou une attestation de rétablissement après contamination.

18h04 : Il est l'heure de faire un nouveau point sur l'actualité de cette fin d'après-midi.

• Le forcené qui était recherché depuis hier par les gendarmes a été interpellé par le GIGN à la mi-journée. Le point sur ce que l'on sait de son interpellation.

• 30 millions de vaccinés au 10 juin ? C'est ce qu'anticipe la plateforme de prise de rendez-vous Doctolib. Elle envisage même une vaccination de la moitié de la population française dès le 21 juin. Suivez les dernières informations dans notre direct.

• Ça passe pour Caroline Garcia, ça casse pour Pierre-Hugues Herbert et Benoît Paire, côté français. Le Suisse Roger Federer a facilement battu l'Ouzbek Denis Istomin en trois sets (6-2, 6-4, 6-3). Les matchs de la fin de la journée sont à suivre sur france.tv

• Arrêté samedi en Malaisie, le Français Rémy Daillet-Wiedemann est actuellement en grève de la faim selon son avocat. On répond à cinq questions sur l'arrestation de l'homme soupçonné d'être impliqué dans l'enlèvement de la jeune Mia en avril.

17h23 : La vaccination contre le Covid-19 est désormais ouverte à tous les Français à partir de 18 ans. Vous êtes concerné, mais vous vous posez des questions sur la marche à suivre, l'efficacité des vaccins ou encore l'immunité qu'ils confèrent ? C'est le moment de découvrir notre moteur de recherche, mis à jour à l'instant, où vous trouverez les réponses à toutes vos interrogations.

14h19 : Une question sur la vaccination ? La prise de rendez-vous ? Le pass sanitaire ? La réponse se trouve probablement dans notre foire aux questions.

13h54 : Alors que j'évoquais il y a quelques minutes la situation au Vietnam, l'administration de l'aviation civile vient d'annoncer la suspension de l'arrivée de vols internationaux à l'aéroport de la capitale, Hanoï, dès demain et pour une durée d'une semaine.

13h50 : Effectivement @Gil et @Syriaberry, le virus semble toucher fortement l'Asie en ce moment, avec un nouveau variant potentiellement identifié au Vietnam, rapportent les médias d'Etat. Ils évoquent un variant qui se "transmet rapidement dans l'air, et [serait] une combinaison des variants indien et britannique".

14h04 : Bonjour Marianne, est-ce que le Covid-19 repart en Asie, nouveau variant au Vietnam, explosion du virus dans les prisons thaïlandaises, reconfinement dans une ville de Chine ? Merci d'avance et bon live

14h04 : Que doit on penser du nouveau variant au Vietnam ? Avez-vous quelques informations là-dessus ? Merci

12h42 : Laisser tomber le masque, vous en rêvez ? A Tarascon-sur-Ariège (Ariège), c'est déjà une réalité depuis la mi-avril. En extérieur, les 6 000 habitants de la commune ne sont plus obligés de porter un masque, une mesure permise grâce à la vaccination.

12h21 : "Au bureau, on est de plus en plus nombreux, avec de moins en moins de place et de plus en plus de bruit".

Le retour partiel dans les entreprises des salariés cantonnés au télétravail sera possible le 9 juin. Mais certains ne vont pas se précipiter pour retrouver le chemin du bureau, comme ils l'expliquent à France 3 Bretagne.

11h48 : Les laboratoires ont jusqu'au 14 juin pour ne plus mentionner sur les tests PCR positifs le variant qui a contaminé un patient. Désormais, ils doivent seulement signaler trois mutations du Covid-19, celles qu'on retrouve pour les variants les plus inquiétants.

11h17 : Le Premier ministre, Jean Castex, et le ministre de la Santé, Olivier Véran, viennent d'arriver au centre de vaccination de Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne) pour marquer le lancement de l'ouverture de la vaccination à tous les majeurs, sans condition. Suivez notre direct.

10h10 : Dans certaines communes, le port du masque en extérieur n'est plus obligatoire, comme à Arcachon, en Gironde. La restriction a été levée par le maire suite aux bons résultats des centres de vaccination de la ville.

09h59 : Il est 9 heures, faisons un point sur l'actualité :

• Les GIGN de Toulouse et de Satory, ainsi que plus de 300 gendarmes, sont toujours à la recherche de l'ancien militaire retranché, et lourdement armé, dans un bois près du Lardin-Saint-Lazare, un village à une trentaine de kilomètres de Sarlat.

A partir d'aujourd'hui, toute la population majeure de France sera éligible à la vaccination contre le Covid-19. Il faudra néanmoins s'armer de patience : la plateforme Doctolib a prévenu qu'elle ne pourrait pas répondre à toutes les demandes au regard du "nombre encore limité de doses de vaccins, notamment Pfizer et Moderna".

• L'ancien patron de Renault-Nissan Carlos Ghosn est entendu à partir d'aujourd'hui pour la première fois par une délégation de magistrats français, spécialement venus à Beyrouth l'interroger dans les enquêtes qui le visent à Nanterre et Paris, notamment pour abus de biens sociaux.

08h58 : La quarantaine obligatoire ne concerne que les voyageurs en provenance des pays où la situation sanitaire est "la plus difficile", déclare ce matin le secrétaire d'État chargé des Affaires européennes, précisant que si la situation se dégrade côté britannique, il pourrait y avoir des mesures renforcées.

08h51 : Bonjour , un test PCR de moins de 72 heures est toujours demandé pour se rendre en Espagne selon le site de l'ambassade de France. Seuls les enfants de moins de 6 ans et les voyageurs en correspondance aérienne sont exemptés de cette mesure.

08h52 : Bonjour Un test PCR est-il obligatoire pour aller en Espagne avant le 7 juin sachant que le taux d’incidence en France est inférieur à 150 ? Merci pour votre réponse et belle journée à vous et votre équipe

08h03 : "Il faut que juin soit le mois de la vaccination".

La vaccination s'ouvre aujourd'hui à tous les adultes en France. "Il va falloir qu'on arrive à convaincre la population des personnes qui ont plus de 55 ans, parce qu'il faut qu'on arrive à plus de 80-85 % de vaccination, pour pouvoir passer un été tranquille et ne pas être embêtés à la rentrée", insiste Gilles Bonnefond sur franceinfo.

07h43 : Faisons tout de suite un point sur l'actualité :

• La vaccination est désormais ouverte à tous les adultes, sans conditions. Les candidats doivent néanmoins s'armer de patience : les réservations, qui ont démarré jeudi, arrivent de manière "progressive" sur les plateformes internet spécialisées, selon le ministre de la Santé, Olivier Véran.


• L'ancien patron de Renault Carlos Ghosn sera entendu pour la première fois par la justice française à partir d'aujourd'hui. Une délégation de magistrats français est spécialement venue à Beyrouth pour l'interroger dans les enquêtes qui le visent à Nanterre et Paris, en particulier pour abus de biens sociaux. Il sera notamment questionné sur deux fêtes au château de Versailles et des flux financiers avec un distributeur commercial à Oman.

• Toujours aucune trace de l'ancien militaire retranché dans un bois près du Lardin-Saint-Lazare, un village à une trentaine de kilomètres de Sarlat. Cela fait plus de 24 heures que cet homme dangereux et armé est traqué par les forces de l'ordre après qu'il a tiré sur des gendarmes appelés pour des violences familiales.

Le Mali a été sanctionné hier soir. Les pays de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) ont décidé de suspendre le pays de leur organisation sous-régionale commune après un double coup d'Etat militaire, qu'ils ont condamné tout en se gardant d'autres sanctions.