DIRECT. Covid-19 : Emmanuel Macron demande aux Etats-Unis de "lever les interdictions à l'export sur les ingrédients et les vaccins"

"La clé pour produire plus vite des vaccins pour les pays pauvres et les pays intermédiaires, c'est de produire plus", a déclaré le président français depuis Porto.

Le président français, Emmanuel Macron, lors d\'un déplacement à Porto (Portugal), le 8 mai 2021.
Le président français, Emmanuel Macron, lors d'un déplacement à Porto (Portugal), le 8 mai 2021. (JOSE COELHO / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Emmanuel Macron fait à nouveau la leçon aux Américains. Lors d'une conférence de presse au sommet social de l'Union européenne à Porto (Portugal), samedi 8 mai, le président français a demandé "très clairement" aux Etats-Unis de "lever les interdictions à l'export sur les ingrédients et les vaccins" pour stopper l'épidémie de Covid-19. Il a par ailleurs estimé que la levée des brevets sur les vaccins, une proposition américaine, ne sera une réponse que lorsque "nous en aurons produit suffisamment". Suivez notre direct.

Nouvel accord entre l'UE et Pfizer-BioNTech. La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a annoncé sur Twitter un nouveau contrat pour acheter jusqu'à 1,8 milliard de doses à Pfizer-BioNTech. Le contrat inclut une commande ferme pour 900 millions de doses et une option pour 900 millions supplémentaires. Ces nouvelles livraisons, prévues dès cette année et jusqu'en 2023, permettront notamment de s'adapter aux nouveaux variants, mais aussi de vacciner les enfants et les adolescents.

 Une ouverture sur la levée des brevets des vaccins anti-Covid. Le président du Conseil européen, Charles Michel, a affirmé, samedi à Porto, que l'UE était prête à discuter d'une levée des droits de propriété intellectuelle sur les vaccins contre le Covid-19, envisagée par l'administration américaine, "dès lors que des propositions concrètes seraient mises sur la table".

Plus de 4 000 morts en une journée en Inde. Le pays, qui compte 1,3 milliard d'habitants, a enregistré 4 197 nouveaux décès en une seule journée vendredi 7 mai, a annoncé samedi le gouvernement. Le pays comptabilisé 238 270 morts au total depuis le début de la pandémie.

Le Japon prolonge l'état d'urgence. Le gouvernement japonais a prolongé vendredi de trois semaines, jusqu'à fin mai, l'état d'urgence dans quatre départements, dont celui de Tokyo censé accueillir les JO cet été. Deux départements supplémentaires vont rejoindre ce dispositif. L'état d'urgence japonais consiste surtout à restreindre les activités de certains commerces physiques.

Quarantaines élargies en France. Les voyageurs en provenance de sept pays supplémentaires (Turquie, Bangladesh, Sri Lanka, Pakistan, Népal, Emirats arabes unis, Qatar) devront observer une quarantaine obligatoire de dix jours à l'arrivée en France, à compter de samedi minuit.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

23h05 : On ferme ! Non sans avoir jeté un dernier coup d'œil aux principaux titres de l'actualité.

Le taux d'incidence repasse sous les 200 au niveau national, niveau plus atteint depuis février, alors que le nombre de personnes en réanimation continue sa décrue, avec 5 000 patients. Voilà ce qu'il faut retenir des chiffres du jour.

Les indépendantistes du SNP ratent d'un cheveu la majorité absolue au parlement écossais (64 sièges quand il en fallait 65). Mais la percée des écologistes, également en faveur de l'indépendance, laisse augurer un nouveau référendum d'autodétermination.

• C'est la fin du sacro-saint certificat médical de non-contre indication à la pratique sportive, sésame indispensable pour inscrire ses enfants dans un club. Désormais, un simple questionnaire le remplacera.

Sacré champion de Ligue 2, le club de Troyes décroche son billet pour l'élite, après sa victoire 3-0 contre Dunkerque. Son dauphin, Clermont, paraît bien placé pour le rejoindre dans l'élite lors de la dernière journée.

Rendez-vous demain, neuf heures, pour la suite de ce live.

22h33 : Au parc des expositions de Toulouse (Haute-Garonne), on devrait vacciner 4 600 personnes, samedi 8 mai, contre 2 000 habituellement. L’accélération a été rendue possible par l’élargissement des horaires, de 8h30 à 23h. Le lieu ambitionne de devenir le plus grand vaccinodrome de France à partir de juin. Reportage de France 3.




(FRANCE 3

21h33 : ¨Prédiction de l'ancien "Monsieur Vaccin" du Royaume-Uni, Clive Dix, dans les colonnes du Telegraph : "le virus ne circulera pas cet été outre-Manche". Il faut dire que tous les adultes britanniques auront reçu au moins une dose du vaccin d'ici juillet. "Nous serons en sécurité pour l'hiver prochain", ajoute-t-il.

21h24 : C'est le week-end du 8 mai que la limite des dix kilomètres est enfin levée. Bonne pioche : le soleil est au rendez-vous ! De part et d'autre en France, les stations balnéaires et lieux touristiques ont été pris d'assaut, constate France 2.

(FRANCE 2)

21h16 : Dans les commentaires, @TontonFab qui nous lit de Bruxelles, ne passe pas sa soirée en terrasse (il a encore une petite heure avant le couvre-feu belge). Mais soutient le secteur de l'hôtellerie restauration d'une autre façon :-)

21h11 : Une vingtaine de médecins et de chercheurs publient une tribune dans le JDD pour dénoncer la gestion du gouvernement de l'épidémie, jugée trop permissive alors que les chiffres demeurent élevés : "Nous assistons à l'officialisation du passage d'une gestion active à une gestion passive de l'épidémie. Il s'agit là d'un pari audacieux, avec un seuil particulièrement élevé et ne répondant pas à des objectifs de contrôle. (...) Pour lutter efficacement contre le virus, il ne faut plus être dans le déni ni dans la pensée magique, ni invisibiliser la maladie et ses conséquences."

20h27 : Une précision importante sur le chiffre du nombre personnes vaccinées, 355 930 nouvelles primo-injections, que je vous donnais tout à l'heure. La DGS indique que ces statistiques sont "incomplètes et largement sous-estimées" en raison d'un problème technique ayant empêché la saisie des données de vaccination "pendant plus de 4 heures ce samedi", entre "12h30 et 16h55".

19h48 : 1,50 mètres entre chaque table, couvre-feu à 22 heures... Mais quand même un air de fête dans la ville belge de Tournai, près de la frontière française, où les bars ont rouvert après de longs mois de fermeture. Reportage de France 3.




(FRANCE 3)

19h26 : Notez que le taux d'incidence au niveau national repasse sous les 200 pour la première fois depuis mi-février. Attention, le 1er mai férié sur la semaine écoulée fausse un peu les chiffres.

19h23 : On compte ce soir 355 930 primo-injections pour cette journée. Soit 265 770 nouvelles primo-injections par jour en moyenne sur les 7 derniers jours.

19h22 : Et côté vaccins me direz-vous ? Selon le dernier bulletin de la DGS, 17,5 millions de personnes ont reçu au moins une dose, soit 26.1 % de la population, dont 68,7% de Pfizer/BioNTech, 7,6% de Moderna, 23,1% de AstraZeneca, 0,6% de Janssen. 8,12 millions de personnes sont totalement vaccinées, soit 12.1 % de la population.

19h22 : On compte ce soir 147 nouveaux décès (en milieu hospitalier), ce qui porte le total à 106 277 morts depuis le début de la pandémie.

19h20 : On compte 844 nouvelles hospitalisations lors des dernières 24 heures. Soit 1 211 nouvelles hospitalisations par jour en moyenne sur les 7 derniers jours. Côté réa, la lente décrue se poursuit, avec 5 005 patients actuellement en réanimation ou en soin intensif.

19h19 : Les chiffres du soir du Covid-19 en France viennent de tomber. 20 745 nouveaux cas ont été remontés sur les dernières 24 heures, soit 17 943 cas par jour en moyenne sur les 7 derniers jours.

19h12 : Le cluster le plus haut du monde. Des dizaines d'alpinistes ont attrapé le Covid-19 dans l'un des camps de base de l'ascension de l'Everest, rapporte la radio américaine NPR. La situation, qui dure depuis plusieurs semaines, n'est officiellement pas commentée par les autorités.

19h04 : @maman_désespérée, je confirme on n'a aucune date de fin officielle de cette mesure. Elle doit durer de 3 à 5 semaines en fonction de la situation sanitaire, et dans mon académie, qui n'est pas la même que la vôtre, peut-être les consignes varient-elles en fonction des rectorats...Mais si je peux me permettre, on devrait avoir des classes de 15 élèves maximum toute l'année 😅 (à plein temps) On avance bien plus et on peut consacrer du temps à chacun ! Bon courage aux parents et salut France Info !

19h04 : Dans les commentaires, @Professeure confirme ma réponse (frustrante) à la mère d'une élève qui s'interrogeait sur la fin des demi-jauges.

19h01 : Les lecteurs de Philippe Delerm connaissent sans doute son livre La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules. Plaisir majuscule à Bruxelles où notre envoyé spécial Jérôme Jadot a fait la tournée des terrasses (avec modération bien sûr). "Cette première gorgée franchement, c'est un grand bonheur, se réjouit Romain. On a décidé de claquer chacun 100 euros ce soir, et après on va dans un autre bar, puis un autre, puis un autre... Et là jusqu'à 22 heures, on prévoit de se mettre tatane !"

18h59 : Et A Carnon ! C'est l'été sans masque

18h57 : 1er samedi déconfiné à Biarritz ce soir à 17h

19h04 : "Pas seul sur le sable, les yeux dans l'eau, mon déconfinement était trop beau", aurait pu chanter Roch Voisine en voyant cette photo envoyée par @Happy7986. Cadeau de la maison, je vous remets le clip, que vous ayez bien la chanson originale dans le crâne pour la soirée.




18h55 : @Maman désespérée Je suis désolé de ne pas pouvoir vous donner de réponse, vu qu'elle ne figure nulle part sur le site du ministère de l'Education nationale, et qu'à ma connaissance, aucun ministre n'a donné un délai pour l'application de cette mesure...

18h52 : Bonjour FI Je retente ma question : à quand la fin de la demi jauge pour les élèves de 4ème et 3ème des collèges dans les 15 départements les plus touchés ? J habite dans le Rhône, le taux d incidence est à 250... et mon fils ne va pas au collège à plein temps... merci de la part d une maman désespérée...#onvousrepond

18h52 : L'Education nationale communique sur les classes fermées chaque semaine, mais le chiffre est noyé dans un communiqué au format image.... Bref :
- selon les données arrêtées au jeudi 7 mai, 4 992 classes étaient fermées en application du protocole renforcé, soit 0,94% du total.
- au 30 avril, on en comptait 1 118, soit 0,39% des classes concernées (le chiffre ne portant que sur les maternelles et primaires, les collégiens et lycéens n'ayant pas encore repris).
- le 26 mars, on comptait 3 256 classes fermées, soit 0,56% du total.

18h47 : Bonjour france info ! À tout hasard, avez-vous accès à des chiffres nationaux concernant les fermetures de classes depuis la mise en place du nouveau protocole sanitaire ? Comme l'impression que les fermetures se multiplient mais c'est mieux d'avoir des données... Merci et bravo pour votre travail 👍

18h44 : @Olivier Ce n'est pas le cas dans toutes les villes, mais à Paris, la cérémonie était expressément interdite au public, sur décision du ministère des Armées.

18h42 : J ai un peu de mal à comprendre que soit autorisé des manifestations avec des milliers de personnes (même si les causes sont justes) et ne pas autorisé les personnes à venir aux commémorations !! Ne jamais oublier !!!

18h44 : 18 heures ! On fait un petit point rapide sur l'actualité de ce samedi soir.

Passe d'armes dans le bassin minier, entre Eric Dupond-Moretti, venu prêter main forte à Laurent Piatreszewski, tête de liste LREM dans les Hauts-de-France, et Marine Le Pen, présidente du RN et présente sur la liste RN.

La commémoration du 76e anniversaire de la fin de la Seconde guerre mondiale vient de débuter près de l'Arc de Triomphe, en présence d'Emmanuel Macron. A suivre en vidéo dans notre direct.

• Sept personnes ont perdu la vie dans deux avalanches en Savoie, les autorités mettent en garde les touristes d'un risque très élevé pour les jours qui viennent.

L'Union européenne a conclu un nouveau contrat avec Pfizer-BioNTech pour acheter jusqu'à 1,8 milliard de doses de vaccins : une commande ferme pour 900 millions de doses et une option pour 900 millions supplémentaires. Suivez notre direct.

16h52 : Oyé oyé oyé ! Les thermes de Bourbon l'Achambault (Allier) annoncent leur réouverture le 19 mai. Sortez les peignoirs !

16h16 : Chez moi dans l'Essonne, les gens n'ont pas attendu d'être dans la nature... Je viens d'aller à la fromagerie, sur la place commerciale de ma petite ville dt le taux dépasse encore les 300...et j'ai rencontré une vingtaine de personnes.. Aucune ne portait un masque, en dehors des magasins. Ils croient déjà que le Covid est parti... Ça promet....

16h17 : Dans les commentaires, @Ouiben déplore un relâchement des comportements lors de ce premier week-end à peu près déconfiné (techniquement, on devrait dire que "les mesures de freinage différenciées selon les territoires sont modulées", mais vous voyez l'idée).

16h19 : Angela Merkel réitère son opposition à une levée des brevets sur les vaccins anti-Covid, tout en proposant une solution alternative : "Je souhaite que, maintenant qu'une grande partie de la population américaine a été vaccinée, nous puissions avoir un libre échange de composants et aussi une ouverture du marché des vaccins". La chancelière a rappelé que l'UE, elle, exporte elle une "grande partie" de sa production de vaccins.

16h03 : Premier samedi de déconfinement StJean de Luz

16h03 : On commence avec une photo ensoleillée que nous envoie @Ninos. Le beau temps allié au déconfinement entraîne une première grosse affluence sur la plage.

15h37 : Objectif vaccinal du gouvernement : 20 millions de primo-vaccinés au 15 mai. À Nice (Alpes-Maritimes), tout est mis en place pour y contribuer. Reportage au centre de vaccination du Palais des expositions, ouvert en ce jour férié.

(FRANCE 2)

15h36 : Le confinement à Wallis et Futuna sera allégé à partir de lundi, rapporte Wallis & Futuna La 1ère. La limitation des déplacements en journée sera levée, mais un couvre-feu sera instauré de de 20 heures à 5 heures. Les rassemblements seront autorisés sur la voie publique autorisés jusqu’à 10 personnes. Certains établissements recevant du public rouvriront leurs portes, mais pas les bars, ni les restaurants.

14h53 : Bonjour @Romy !Nous avons répondu en détail à cette question dans notre moteur de recherche consacré à vos questions sur les vaccins. Vous y trouverez les données d'efficacité de chaque vaccin face aux différents variants. Par exemple, en ce qui concerne le variant identifié en Afrique du Sud, le vaccin de Johnson & Johnson serait davantage résistant et offrirait une immunité acquise de l'ordre de 85% pour les formes graves, et de 66% pour prévenir les formes modérées à sévères de la maladie. En revanche, le vaccin d'AstraZeneca ne montre pas de protection contre les formes légères ou modérées du Covid-19 provoquées par ce variant.

14h49 : Bonjour Pourriez-vous faire un point sur l’efficacité des vaccins sur les différents variants ? Merci

14h05 : En ce début d'après-midi, faisons un nouveau point sur l'actualité de la journée :

Emmanuel Macron demande aux Etats-Unis de "lever les interdictions à l'export sur les ingrédients et les vaccins". En marge d'un sommet des dirigeants européens à Porto (Portugal), le président Français a par ailleurs estimé que la levée des brevets sur les vaccins, une proposition américaine, ne sera une réponse que lorsque "nous aurons produit suffisamment".

• L'Union européenne a conclu un nouveau contrat avec Pfizer-BioNTech pour acheter jusqu'à 1,8 milliard de doses de vaccins : une commande ferme pour 900 millions de doses et une option pour 900 millions supplémentaires. Suivez notre direct.

• Trois membres d'un groupuscule néonazi, interpellés mardi dans l'est de la France en raison de soupçons sur un projet d'attentat contre une loge maçonnique,ont été mis en examen pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle".

• La France commémore le 76e anniversaire de la victoire des forces alliées sur l'Allemagne nazie. A Paris, la cérémonie, présidée par Emmanuel Macron en fin d'après-midi, se tiendra en comité restreint en raison de la situation sanitaire.

13h53 : Sur le front de la crise sanitaire, Emmanuel Macron a affirmé être "pour la solidarité internationale", qui est selon lui "la condition pour terrasser le Covid-19". "Si on ne vaccine pas partout dans le monde, nous n'arriverons pas à stopper l'épidémie", a-t-il ajouté.

13h44 : Sur la levée des brevets, proposée par les Etats-Unis, Emmanuel Macron estime que c'est "une réponse" mais qui le sera "quand nous aurons produit suffisamment et que ce ne sera plus qu'une question de coût et que c'est le prix de la propriété intellectuelle qui sera un frein pour l'accès de certains pays".

13h36 : "Nous devons travailler à ce que le vaccin soit un bien public mondial (...) cela signifie en produire plus", ajoute Emmanuel Macron qui "appelle très clairement les Etats-Unis à lever les interdictions à l'export sur les ingrédients et les vaccins."

13h34 : "Nous sommes en train de bâtir la réponse européenne à la pandémie", déclare Emmanuel Macron, lors d'une conférence de presse, en marge du sommet des dirigeants européens à Porto (Portugal).





(FRANCEINFO)

13h12 : "Au-dessus de 55 ans, les autorités sont toutes unanimes en France comme ailleurs qu'il n'y a pas de danger. Je vous exhorte à vous faire vacciner avec tous les vaccins, en particulier avec AstraZeneca", a déclaré Jean Castex.



(FRANCEINFO)

13h55 : A l'issue d'une visite au vaccinodrome de Paris-La Défense Arena, le Premier ministre a appelé les quelque 13 millions de Français de plus de 55 ans qui ne sont pas vaccinés contre le Covid-19 à le faire "avec tous les vaccins, en particulier avec AstraZeneca".

12h42 : Le pape François apporte son soutien à la proposition de levée des brevets sur les vaccins contre le Covid-19, afin d'accélérer la diffusion de vaccins aux pays pauvres. Le souverain pontife condamne "le nationalisme étroit qui empêche, par exemple, l'internationalisation des vaccins", et évoque "un esprit de justice qui nous mobilise afin d'assurer un accès universel aux vaccins et la suspension temporaire des droits de propriété intellectuelle".

12h32 : Une liste pour les vacances. Le gouvernement travaille à un système de classification en trois couleurs des pays étrangers en fonction de l'intensité de l'épidémie. Objectif : que les touristes français qui partent à l'étranger cet été aient pleinement connaissance des risques sanitaires.