Désintox. Covid-19 : Le chiffre de vingt parents d’élèves décédés au lycée de Drancy est-il exact ?

Publié
Article rédigé par
France Télévisions

Il y a quelques jours, CNN consacrait un reportage à la gestion de la Covid dans les écoles françaises, avec un titre choc : « la France a gardé les classes ouvertes à tout prix : dans une école où 20 élèves ont perdu un être cher ».

Une légende urbaine née en France vient de franchir l'Atlantique. Il y a quelques jours, CNN consacrait un reportage à la gestion de la Covid dans les écoles françaises, avec un titre choc : « la France a gardé les classes ouvertes à tout prix : dans une école où 20 élèves ont perdu un être cher ».

L'école en question, le lycée polyvalent Eugène-Delacroix à Drancy (Seine-Saint-Denis) se trouve être l'objet depuis plusieurs mois d'une rumeur sur fond de tragédie sanitaire bien réelle, dans un département durement frappé par l'épidémie.

Fin mars, les enseignants de l'établissement demandent sa fermeture et dénoncent la situation alarmante du lycée dans une lettre ouverte. Ils y affirment : « nous déplorons le décès d’une vingtaine de parents d’élèves depuis le début de l’épidémie. »

Le chiffre, spectaculaire, est immédiatement repris partout. Sur les réseaux sociaux, mais aussi par les médias. Ce sombre bilan ne sort pas de nulle part. Selon plusieurs sources contactées par Désintox, il a été communiqué officiellement aux enseignants par la direction de l’établissement en décembre dernier.

Mais contrairement à ce qui a été souvent compris et relayé, il ne s'agirait pas seulement de père ou de mère d'élèves, mais de parents au sens le plus large comme des cousins, des oncles, des grands-parents. Du coup, le chiffre de 20 élèves touchés, c’est-à-dire 1% des effectifs du lycée, devient beaucoup moins inquiétant.

Impossible de toute façon d’obtenir le détail de ce décompte, ni de savoir comment, et par qui, il a été réalisé. Contactés par Désintox, le rectorat de Créteil et le lycée se sont renvoyés la balle. Reste donc un chiffre choc et flou, qui des semaines après, continue de circuler, jusqu'à faire les gros titres d'un média américain.

Retrouvez Désintox du lundi au jeudi, dans l'émission 28 Minutes sur Arte, présentée par Elisabeth Quin.
Sur Facebook : https://www.facebook.com/28minutes/
Sur YouTube : https://www.youtube.com/user/28minutesARTE
Sur Instagram : https://www.instagram.com/artedesintox/
Sur le site d'Arte : http://28minutes.arte.tv/

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.