Paris : des fêtes illégales géantes difficiles à gérer, le couvre-feu et les gestes barrières sont peu respectés

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Paris : des fêtes illégales géantes difficiles à gérer, le couvre-feu et les gestes barrières sont peu respectés
franceinfo
Article rédigé par
H. Puffeney, L. Monfort, V. Lucas, G. Le Goff, France 3 Aquitaine, E. Noël - franceinfo
France Télévisions

Une fête illégale géante a été dispersée par la police à Paris, sur l'esplanade des Invalides. Ces rassemblements se multiplient depuis le déconfinement et le retour des beaux jours.

Depuis le retour des beaux jours, plusieurs fêtes illégales ont été organisées, notamment à Paris, sur l’esplanade des Invalides. Pour la dernière en date, de 1 500 à 2 000 personnes étaient réunies pour un rassemblement géant avec une pelouse transformée en piste de danse. Les gestes barrières et le couvre-feu n’ont été que peu respectés. "Moi je suis vacciné, on fait des petites soirées comme ça, avec les beaux jours on a envie de faire la fête", explique un témoin, supplée par un autre : "Les gens ont été enfermés pendant des mois et des mois. Le fait de se retrouver, on s’éloigne un peu des problèmes."

La Fête de la musique approche

Cette fête a été organisée sur les réseaux sociaux et pour les autorités, il est difficile de l'empêcher. "On n’a pas les moyens physiques en personnel de créer des cellules de veille pour surveiller les rassemblements sur les réseaux sociaux", déplore Stanislas Gaudon, porte-parole du syndicat Alliance Police Nationale. Avec l’Euro de football et la Fête de la musique qui arrivent, les règles sont strictes : aucune dérogation, le public est assis et les concerts de rue sont interdits. Dans le Sud-Ouest, certains bars ont interdiction de diffuser certains matchs de rugby. Cette mesure est très impopulaire et déjà contestée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Déconfinement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.