Fermeture prolongée des lieux culturels : 56% des Français rejettent cette mesure, selon notre sondage

Selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro publié ce vendredi, la majorité des Français se disent opposés à la prolongation jusqu'au 7 janvier de la fermeture des salles de spectacle et de culture.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Jean Castex, le Premier ministre, après son allocution le 10 décembre 2020. (THOMAS SAMSON / POOL)

56% des Français se disent opposés à la prolongation jusqu'au 7 janvier de la fermeture des salles de spectacle et de culture, annoncée jeudi soir par Jean Castex, selon un sondage* Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro publié ce vendredi. Les personnes interrogées sont également 57% à rejeter l'interdiction de réouverture des bars et des restaurants jusqu'au 20 janvier, une mesure confirmée par le Premier ministre lors de son point presse.

>> DIRECT. Covid-19 : "nous aurions été irresponsables à ouvrir et faire comme si tout se passait très bien", se défend Emmanuel Macron

En revanche, l'instauration d'un couvre-feu de 20h à 6h à partir du 15 décembre semble largement approuvée : 71% des Français y sont favorables, selon notre sondage. Y compris pour le réveillon de la Saint-Sylvestre : 60% des personnes interrogées jugent que c'est une bonne mesure. "C’était l’annonce la plus délicate et, finalement, une majorité de Français y adhère", souligne Gaël Sliman, président d'Odoxa. D'ailleurs, les deux tiers des Français (68%) assurent qu'ils suivront la consigne du gouvernement et ne comptent pas recevoir ou sortir pour fêter le Nouvel An.

31% des Français comptent faire la fête le soir du Nouvel An

Mais 31% des Français comptent tout de même faire la fête et passer outre cette interdiction, soit "une frange importante de la population", pointe Gaël Sliman. Surtout les jeunes : 58% des 18-24 ans affirment qu'ils fêteront le Nouvel An malgré le couvre-feu. Ce sera aussi le cas de 45% des 25-34 ans, 30% des 35-64 ans, pour seulement 12% des 65 ans et plus.

*Enquête réalisée auprès d'un échantillon de 990 Français interrogés par Internet les 10 et 11 décembre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.