Déconfinement : soulagement pour les fidèles catholiques après la reprise des messes

Dimanche 24 mai, les messes ont de nouveau été célébrées dans les églises. Un soulagement pour les fidèles, malgré les contraintes sanitaires.

France 3

La joie de se revoir enfin aux portes de l’Église de Fontenay-le-Comte, en Vendée. Après neuf longues semaines sans messe, pour les fidèles, c’est une résurrection. "Ça me fait chaud au cœur de retourner à l’église. Depuis deux mois qu’on est confinés, c’est pas évident", raconte une dame. Gel hydroalcoolique à l’entrée, masques sur les visages. En moins de 24 heures, cette paroisse a tout organisé pour que la messe reprenne, en intégrant les nouvelles normes sanitaires.

Une liturgie adaptée

"Concrètement, il a fallu mettre un petit smiley sur les 220 places où les gens vont pouvoir s’asseoir, alors qu’habituellement, on peut mettre jusqu’à 800 personnes. Il a fallu mettre le marquage au sol pour les distanciations d’un mètre", explique le père François Bidaud. La liturgie a été adaptée : pour la communion, le prêtre se déplace afin que les fidèles conservent leurs distances.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un prêtre célèbre une messe à l\'église Saint-Jean-Baptiste de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), le 23 mai 2020, au premier jour de la reprise des cérémonies religieuses.
Un prêtre célèbre une messe à l'église Saint-Jean-Baptiste de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), le 23 mai 2020, au premier jour de la reprise des cérémonies religieuses. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)