Décès dans les Ehpad : les géants du secteur accusés de mal gérer la crise

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Décès dans les Ehpad : les géants du secteur accusés de mal gérer la crise
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

La France a enregistré 20 796 décès liés au Covid-19 depuis le début de la crise, dont près de 8 000 dans les Ehpad. Les géants du secteur sont pointés du doigt, accusés par des familles et des syndicats de mal gérer l'épidémie et de chercher à faire du profit.

Une entreprise au cœur de la crise : un nom associé aux drames dans les Ehpad. Korian, leader européen du secteur, a-t-il failli dans sa gestion de l'épidémie ? 36 décès à Mougins (Alpes-Maritimes), 21 dans le département de l'Essonne… Plusieurs établissements du groupe ont été frappés lourdement par le Covid-19. La direction, que France Télévisions a contactée, assure avoir réagi rapidement selon les consignes du ministère de la Santé, pour les masques, et parfois même avant celles-ci, pour les mesures barrières.

Les groupes privés à but lucratif gèrent 24% des Ehpad en France

Cependant, un représentant de la CGT affirme que les investissements de masques ont été tardifs et insuffisants. Korian est une société privée à but lucratif, avec, donc, un objectif de rentabilité, comme ses concurrents, Orpea ou DomusVi. L'ensemble de ces groupes gère 24% des Ehpad en France, quand les autres établissements sont à 50% public et à 26% privés mais sans but lucratif. Le modèle privé est critiqué : l'accompagnement des résidents et la restauration souffriraient de la recherche du profit. Concernant l'épidémie de Covid-19, les groupes privés se défendent. Selon eux, rien n'indique que leurs Ehpad ont été plus touchés que les autres car les chiffres de mortalité sont encore incomplets.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.