Covid : un rapport des pompier épingle la gestion de la crise

Un rapport interne accablant destiné au ministère de l’Intérieur, les soldats du feu dénoncent la gestion de la crise du coronavirus et regrettent de ne pas avoir été mis plus à contribution. Ils dénoncent une gestion trop centralisée de la crise.

FRANCE 2

Ce rapport au vitriol destiné au ministère de l’Intérieur n’aurait pas dû fuiter : les pompiers y dénoncent leur mise à l’écart durant la gestion de la crise du Covid. L’orientation des patients vers le 15 a t-elle saturée les centres d’appel ? C’est ce qu’affirme ce rapport. Il évoque un délais de 45 minutes au plus fort de la crise qui aurait eu des conséquences dramatiques : "des requérants en situation non Covid en situation d’urgence vitale n’ont jamais eu de réponse et sont morts dans l’indifférence générale. Un vrai scandale" peut-on lire sur le document.

Ne pas réanimer la guerre Samu-pompier

Une charge un peu forte pour les urgentistes, même si tout n’a pas été parfait. "Il y a eu un gestion de crise avec dans cette gestion de crise des erreurs manifestes", reconnait Christian Prudhomme, secrétaire générale de la CGT-Santé, et poursuit : "la question maintenant c’est d’analyser ces erreurs pour les corriger, et la correction ce n’est surtout pas de ranimer cette concurrence entre le Samu et les pompiers". Les pompiers dénoncent par ailleurs une mauvaise coordination et la non utilisation des cliniques privées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des sapeurs-pompiers interviennent sur l\'autoroute A6b, près du périphérique parisien, le 26 juin 2020.
Des sapeurs-pompiers interviennent sur l'autoroute A6b, près du périphérique parisien, le 26 juin 2020. (MAXPPP)