Covid-19 : retrouvailles pour les amoureux séparés ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : retrouvailles pour les amoureux séparés ?
France 3
Article rédigé par
P-Y. Salique, M. Septembre, A. Lo Cascio, France 3 Midi-Pyrénées, K. Cossuto, E. Coorevits, L. Bleuzen - France 3
France Télévisions

L’épidémie de coronavirus sépare certains couples bi-nationaux depuis près de cinq mois. 2 000 Français seraient concernés. Bonne nouvelle : les retrouvailles sont peut-être pour bientôt. Un laisser-passer va être mis en place, accessible sur internet dès mardi 11 août. Seul hic : il faudra prouver la véracité de sa relation amoureuse.

Déjà cinq mois loin de sa compagne qui se trouvé à 6 000 kilomètres, à Washington. Wililam Montello attend un séjour de Tara Gabaldon, en France, et il a opportunément conservé des preuves de leur relations, des billets d’avion et de loisirs, ensemble. "Ça c’était à Washington, ça c’était à Paris, ça c’était à Londres", détaille-t-il en montrant des tickets de sortie de culturelles.

Un dossier de laissez-passer dès mardi 11 août

Des preuves qui seront essentielles dès demain, mardi 11 août, pour étayer un dossier de laissez-passer pour que son amie puisse venir en France. "On se sent presque épié dans le sens où il faut prouver quelque chose qui est presque intangible. C’est un peu dommage de résumer l’amour entre guillemets à de l’administratif", commente-t-il. Plutôt confiant, le couple attend beaucoup de se laissez-passer. "C’est quand même une bonne nouvelle", confie Tara Gabaldon lors d’un appel vidéo.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.