Cet article date de plus de deux ans.

Covid-19 : "Nous prenons les mesures les plus strictes de sécurité" pour la santé des touristes, promet l’ambassadeur d’Espagne

José Manuel Albares Bueno tente de rassurer après que le secrétaire d'État Clément Beaune a déconseillé jeudi aux Français de passer leurs vacances en Espagne. Il affirme que 42% des Espagnols ont reçu leurs deux doses de vaccins

Article rédigé par France Info
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Instructions de prudence de mise dans la ville de Figueres en Catalogne (Espagne). (SÉBASTIEN BERRIOT / RADIO FRANCE)

"Il ne faut pas lancer des messages d’angoisse, de panique. Il ne faut pas fragiliser des secteurs touristiques en Europe, ni en France, ni en Espagne, ni ailleurs", a plaidé l'ambassadeur d'Espagne en France, José Manuel Albares Bueno, vendredi 9 juillet sur franceinfo. après la déclaration du secrétaire d'État français aux Affaires européennes jeudi sur France 2, conseillant aux Français "d'éviter l'Espagne et le Portugal" cet été, face à la propagation du variant Delta du Covid-19"En Espagne, nous prenons les mesures les plus strictes de sécurité" pour la santé des touristes", assure l'ambassadeur.

>> Suivez les dernières informations sur la pandémie de Covid-19 dans notre direct.

Pour rassurer les touristes, malgré un taux d’incidence de 190 dans le pays, José Manuel Albares Bueno assure que l’Espagne fait partie des "pays avec les taux les plus élevés de vaccination", citant notamment les 42 % d’Espagnols qui ont reçu leurs deux doses. "Dès le début, nous avons pris conscience de la dureté du Covid-19 et du fléau auquel nous faisions face" en mettant notamment en place "un premier confinement parmi les plus stricts au monde", rappelle l’ambassadeur d’Espagne en France.

"On reste presque sans impact"

"Si vous regardez les chiffres des lits occupés dans les hôpitaux, ou les chiffres des unités de soins intensifs, on reste presque sans impact". Selon lui, "l’important, c’est que l’Espagne et la France travaillent main dans la main" pour lutter contre la pandémie. Le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian est attendu vendredi à Madrid.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.