Cet article date de plus d'un an.

Covid-19 : moins de 3 000 malades en soins critiques, une première depuis fin janvier

Actuellement, 2 993 patients ayant contracté le Covid-19 sont pris en charge dans des services de soins critiques en France, contre 3 028 la veille. Ce chiffre s'élevait à 6 000, en avril, au plus fort de la troisième vague de l'épidémie. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un service de réanimation à Vannes (Morbihan), le 20 avril 2021.  (LOIC VENANCE / AFP)

Le recul de l'épidémie de Covid-19 continue de se confirmer dans les services de soins critiques. Le nombre de patients qui y sont admis en raison de la maladie est passé sous la barre des 3 000, dimanche 30 mai, une première depuis fin janvier, d'après les données de Santé publique France. 

Actuellement, 2 993 patients (contre 3 028 la veille) ayant contracté le coronavirus sont pris en charge dans ces services qui prennent en charge les formes graves de Covid-19 et qui incluent les lits de réanimation. C'est la première fois depuis fin janvier que ce chiffre est aussi faible, après s'être maintenu autour de 6 000 entre la mi-avril et le début mai, au plus fort de la troisième vague de l'épidémie. 

Infographie présentant le nombre de patients atteints du Covid-19 en réanimation et soins intensifs, depuis le mois de janvier 2021 en France.  (FRANCEINFO)

Au total, 16 775 malades du Covid-19 étaient hospitalisés dimanche en France (dont 199 admis au cours des dernières 24 heures), contre 16 847 la veille. Il faut cette fois remonter à fin octobre, en pleine ascension de la deuxième vague, pour retrouver un nombre aussi bas.

En 24 heures, la maladie a emporté 44 personnes à l'hôpital. 

Le nombre de cas quotidiens continue également de reculer, avec 8 541 nouveaux cas recensés ces dernières 24 heures, soit 8 921 cas par jour en moyenne sur les 7 derniers jours (contre une moyenne glissante de 9 087 cas la veille, et de 12 877 cas il y a une semaine).

Du côté de la vaccination, qui sera généralisée à toute la population majeure à partir de lundi, plus de 25 millions de personnes ont reçu au moins une injection, parmi lesquelles près de 12 millions ont reçu deux injections. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.