Cet article date de plus de deux ans.

Covid-19 : l’Indonésie submergée par le variant Delta

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Covid-19 : l’Indonésie submergée par le variant Delta
Covid-19 : l’Indonésie submergée par le variant Delta Covid-19 : l’Indonésie submergée par le variant Delta (France 2)
Article rédigé par France 2 - A. Miguet, G. Caron
France Télévisions
France 2

On dénombre 900 morts par jour en Indonésie, en raison de l’épidémie de Covid-19. Le pays est devenu l’épicentre de la circulation du virus en Asie. 

Les tombes dans les cimetières sont creusées à la hâte près de Jakarta (Indonésie). L’Indonésie est devenue le nouvel épicentre de la contagion. Les familles pleurent leurs morts : plus de 900 par jour. Partout, le variant Delta fait des ravages. Avec un habitant sur quatre testé positif au Covid-19, les hôpitaux sont en alerte, débordés. Le pays manque cruellement d’oxygène. Certains attendent des heures pour en acheter à prix d’or. 

Pas de confinement total 

"Regarder la file d’attente, elle fait plus de 20 mètres et cela fait des heures que j’attends. Mon mari est à l’hôpital, les infirmiers disent qu’ils n’ont plus d'oxygène et que l’on doit en trouver nous-même", confie Kartika Rini, habitant de Jakarta. "Je fais la queue depuis sept heures du matin, c’est pour un parent malade", précise Saryanto, habitant de Jakarta. Le quatrième pays le plus peuplé de la Terre connaît à nouveau des mesures de restrictions partielles mais pas de confinement total. Seulement 5 % de la population est à ce jour vaccinée, mais les files d’attente s’allongent de jour en jour. 

 

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.