Covid-19 : Limoges, l'une des rares villes à ne pas imposer le port du masque

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : Limoges, l'une des rares villes à ne pas imposer le port du masque
France 2
Article rédigé par
C. Wormser, J. Delage, R. Luquès - France 2
France Télévisions

Alors que le port du masque s’est généralisé quasiment partout en France, Limoges, en Haute-Vienne, fait figure d’exception. Bien que la ville compte plus de 100 000 habitants, le taux d’incidence est relativement bas.  

Des habitants qui se promènent sans masque : un tableau extraordinaire et rare depuis le début de l’épidémie de coronavirus, en France, en 2020. Pourtant, à Limoges (Haute-Vienne), où le port du masque n’est pas obligatoire, on observe bien des visages nus, note France 2, jeudi 25 mars. "J’en profite avant d’aller travailler et de l’avoir toute la journée sur le nez", témoigne une jeune femme dans la rue. "À mon âge, je sais très bien quand j’ai un masque à mettre ou pas. J’en ai toujours un dans ma poche, et je le mets en cas de besoin", ajoute une passante. 

Un taux d'incidence faible

Le port du masque reste toutefois obligatoire aux abords des établissements scolaires de Limoges, dans les rues commerçantes ou les marchés, où la foule se rassemble. Les contrôles dans ces zones se sont d’ailleurs renforcés. Si Limoges se permet d'appliquer une politique souple autour du port du masque, c'est que le taux d'incidence reste, pour l'heure, assez faible dans la ville : 164 cas pour 100 000 habitants. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.